La cérémonie était présidée par Madame le Ministre des Transports et des Infrastructures, Mme DEMBÉLÉ Madina SISSOKO.

 

Cette session du Comité de gestion, qui se tient à mi-parcours, permettra de faire un bilan d’étape des activités menées aucours de l’année courante et d’évaluer la mise en œuvre partielle des résolutions et recommandations issues de la précédente session.
Dans son allocution d’ouverture des travaux, le Ministre DEMBÉLÉ Madina SISSOKO a rappelé la réalisation de certains projets d’investissement comme :
– la maintenance de la bande de piste de Bamako ;
– la réhabilitation des pistes d’aérodromes ;
– l’acquisition d’un véhicule incendie moyenne puissance pour Sikasso et Tombouctou ;
– l’aménagement de l’aire de sécurité d’extrémité de piste et du prolongement dégagé, côté seuil 09, de Kayes ;
– le projet d’installation d’une source d’énergie permanente à l’aéroport Dignagan de Sikasso.
Il ressort des documents soumis à l’examen de la présente session que des actions significatives ont été réalisées. Le Comité de gestion appréciera les activités ci-après :
• Concernant les bâtiments et infrastructures techniques :
– l’achèvement des travaux de construction du nouveau siège de la Délégation de l’ASECNA ;
– l’aménagement de la cour et la réhabilitation du bâtiment de maintenance d’aérodrome au niveau de l’Aéroport International Président Modibo Keita- Sénou ;
– l’aménagement d’infrastructures pour les Services de lutte contre l’incendie à Nioro, Kayes et Sikasso :
– la réhabilitation de bâtiments aux aéroports de Nioro et de Yélimané.
• Concernant les stations météo synoptiques :
– l’acquisition d’une station météo automatique d’aérodrome pour Sikasso ;
– la construction d’un nouveau parc météo à la station de San ;
– l’acquisition de divers équipements météorologiques pour les besoins opérationnels des stations météo de l’intérieur ;
• Concernant les aires de mouvements et voiries :
– les travaux d’aménagement du poste de stationnement avions dit « poste isolé » de Bamako ;
– le renforcement du marquage des pistes d’atterrissage de Bamako, Kayes et Sikasso ;
– l’exécution de travaux de réparation d’urgence au niveau de la piste d’envol de Mopti.
En termes de perspective, le Ministre SISSOKO a déclaré que les actions devraient être axées, pour le reste de l’année, essentiellement sur la réalisation des projets inscrits au programme d’investissement non encore exécutés. Il s’agit notamment :
-des travaux de remblayage de la bande de piste de Bamako ;
-de la poursuite des travaux de réhabilitation des pistes d’aérodromes, en particulier celles de Nioro et Mopti ;
-del’acquisition de véhicules incendie de moyenne puissance pour Sikasso et Tombouctou ;
-des travaux d’aménagement de l’aire de sécurité d’extrémité de piste et du prolongement dégagé au niveau de la piste de l’aéroport de Kayes ;
-de la réhabilitation du balisage lumineux de l’aéroport de Kayes.
Par ailleurs, il faut noter que tous les indicateurs de pilotage concernant la gestion du trafic, l’information aéronautique, le niveau de protection contre l’incendie, la disponibilité des équipements de communication et de navigation sont au vert sur tous les aérodromes relevant de sa gestion.
Source : Cellule Communication du Ministère des Transports et des Infrastructures !