Lundi, en fin d’après-midi, les réseaux du groupe Facebook, notamment WhatsApp, Instagram, Messenger et Facebook étaient en proie à une panne majeure, touchant pratiquement le monde entier. Cette coupure qui a duré pendant plus de six heures d’horloge a affecté de nombreux utilisateurs. « Ce site est inaccessible », « impossible de trouver l’adresse du serveur », a indiqué le groupe. A cet effet, on est allé à la rencontre certains usagers maliens pour demander leur avis par rapport à cette interruption.

Lisez les réactions !

Aliou AG Massaya, étudiant en Master Lettres

Les réseaux sociaux font partie intégrante de notre vie quotidienne et on imaginerait mal s’en passer. Alors une panne ou interruption pendant plus de 6h de temps des réseaux sociaux s’est fait lundi soir. La durée et l’ampleur de cette interruption des quatre plateformes qui sont utilisées par des milliards de personnes en font un incendie majeur. Dans ce monde ultra connecté, pas toujours facile de prendre du recul. En effet, les entreprises et les personnes ont besoin de ces plates-formes pour rester connecter. Mais en plus de tout ça, cette crise en tant qu’utilisateurs de ces réseaux, nous laisse réfléchir. Nous voyons quand même dans quel monde on vit, en seulement quelques heures de panne des réseaux sociaux, le monde est complément perdu. Cela fait vraiment peur. On n’avait l’impression que sans les réseaux sociaux notre vie n’aura plus de sens. Pour ne pas exagérer notre mort. Elle nous a également montré que nous pouvons volontairement nous déconnecter aussi longtemps des réseaux sociaux et la vie continuera son cours.

Amadou Mamady Diarra, Commerçant

L’interruption des réseaux sociaux, notamment Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger a beaucoup affecté le monde, surtout nous des commerçants qui vendent en ligue. Cet arrêt a trouvé que j’étais en pleine discussion avec des clients. Mais en raison de cette interruption qui a quand même duré plus de six heures mes, j’ai perdu 40 milles Francs. Le moyen de communication entre nous et les clients qui sont à extérieur du pays est ces différents réseaux, notamment Facebook, Instagram et WhatsApp. Mais, mes clients d’ici m’ont appelé pour conclure leur commande. Heureusement que le problème survenu s’est vite rétabli sinon, ça serait une véritable catastrophe pour nous les commerçants de la vente virtuelle. La plupart de nos ventes se font sur WhatsApp, Facebook ou encore Instagram, donc si n’y a pas de réseaux les clients n’auront pas accès à nos articles.

Annou AG Mohamed Aguissa, usager

Les réseaux sociaux sont dans notre quotidien maintenant, il est vraiment difficile de s’en passer. L’interruption des Facebook, WhatsApp, Messenger et Instagram en est la parfaite illustration. A seulement quelques heures de coupure, on a l’impression que c’est la fin du monde. Malgré la radio, la télévision et autres, c’est à travers ces réseaux qu’on s’informe pratiquement tous les jours. En plus de ça, ils sont également, des plateformes de traitement d’affaires. Cette panne a beaucoup joué sur nous et on espère ça ne se reproduira plus jamais.

Hamid Dramane Tandina, étudiant en Sociologie

Les réseaux sociaux occupent une grande place dans nos vies. Même ceux qui y étaient plus réticents, il y a quelques années, ont trouvé maintenant une plateforme qui leur convient. Ce lundi aux environ de 16 heures, on a tous eu peur, il était vraiment difficile d’accéder aux différents réseaux du groupe Facebook, et pourtant c’est à travers eux qu’on s’informe. En plus, ils nous permettent de rester en contact directement nos amis, proches et connaissances. Par ailleurs, ces réseaux sont désormais la clé du monde, tous se passent sur ces plateformes. En outre, des milliers de personnes vivent aujourd’hui grâce à Facebook, WhatsApp, Messenger et Instagram. Franchement, cette interruption à beaucoup joué sur nous les usagers de ces différents réseaux qui jouent désormais un rôle prépondérant dans nos vies.

Propos recueillis par Ibrahim Djitteye

Source: LE PAYS

MaliwebEconomieInternational
Lundi, en fin d’après-midi, les réseaux du groupe Facebook, notamment WhatsApp, Instagram, Messenger et Facebook étaient en proie à une panne majeure, touchant pratiquement le monde entier. Cette coupure qui a duré pendant plus de six heures d’horloge a affecté de nombreux utilisateurs. « Ce site est inaccessible », « impossible de...