Le Conseil des ministres du mercredi 28 avril 2021 a entériné la nomination d’Alfousseyni Niono à la tête du Pari Mutuel Urbain du Mali (PMU-MALI). Il succède à Vital Robert Diop, qui aurait insufflé à la société un vent d’innovation. Il revient donc au nouveau patron de s’inscrire dans cette dynamique de continuité.

 

otons que le nouveau directeur général de PMU-Mali fut Conseiller à la présidence de la République sous IBK. Ce jeune cadre, spécialiste des services financiers, est réputé être compétent et dévoué. Il a occupé plusieurs  fonctions de responsabilité. Conseiller pendant 2 ans au ministère de l’Industrie et de la Promotion des investissements, Alfousseyni Niono a travaillé à la Banque nationale du Canada en tant qu’analyste financier senior. Avant d’être responsable du calcul et de l’analyse mensuels des ratios de fonds propres de la Banque nationale et de la présentation de l’analyse au comité de direction générale et au bureau du surintendant de l’institution financière.

Il fut aussi responsable chargé de l’analyse mensuelle de l’évolution de l’actif pondéré et des besoins en capital de la Banque nationale du Canada en fonction du risque de crédit, du risque de marché et du risque opérationnel.

Consolider les acquis

Niono est membre clé de l’équipe responsable de la mise en œuvre des locataires de l’accord Bâle II à la Banque nationale du Canada. Au-delà d’une expérience professionnelle assez riche, Alfousseyni Niono est bardé de diplômes. Il est détenteur d’un post MBA finance de l’Université McGill (Montréal-Canada) et d’un MBA finance internationale décroché à l’Université Laval (Québec -Canada).

Le nouveau seigneur des turfistes maliens parle l’anglais, le français et bambara. Il a aussi des notions en allemand. Ainsi, il prend les rênes d’une société du  PMU-MALI en pleine expansion.

Ses différents prédécesseurs ont fait de cette entreprise une grande pourvoyeuse de recettes pour le Trésor public. Pour le grand bonheur des parieurs, les gains ont été améliorés alors que des nouveaux produits ont  été aussi introduits  sur le marché des jeux du hasard.

C’est donc un lourd héritage qui est entre les mains d’Alfousseyni Niono. Il lui revient donc de consolider les acquis et d’apporter sa touche dans la stratégie de progression et de diversification engagée par cette entreprise ces dernières années.

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant

MaliwebEconomie
Le Conseil des ministres du mercredi 28 avril 2021 a entériné la nomination d’Alfousseyni Niono à la tête du Pari Mutuel Urbain du Mali (PMU-MALI). Il succède à Vital Robert Diop, qui aurait insufflé à la société un vent d’innovation. Il revient donc au nouveau patron de s’inscrire dans...