Les deux élections organisées respectivement le 26 septembre et le 8 octobre 2020 par Amadou Dit Diadié Sankaré et Mamadou Sinsy Coulibaly à la faveur des assemblées générales pour la présidence du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) sont nulles et sans effet. C’est la décision rendue publique le mardi 4 octobre 2021, par le tribunal de Grande instance de la Commune 4 du District de Bamako. Ainsi encore une fois de plus la justice malienne renvoie les deux hommes face aux électeurs pour de nouvelles élections.

Les avocats de Mamadou Sinsy Coulibaly, dans un point de presse hier mercredi 6 octobre 2021, ont déclaré avoir pris acte de la cette décision qui permettra à chacune des parties de s’organiser pour de nouvelles élections dans les plus brefs délais.

« C’est une décision de justice. Elle s’impose à tous. Tout ce qui nous reste à faire c’est de voir dans quelle mesure il faut aller rapidement à une nouvelle élection qui va permettre l’élection d’un nouveau bureau qui sera reconnu par tous conformémént aux textes et qui va pouvoir reprendre le flambeau du patronat », a indiqué Sidi Dagnoko, membre de la liste de Mamadou Sinsy Coulibaly, sur une chaine privée.

Quant à Mme Cissé Fatoumata KOUYATE, membre du comité de crise, cette annulation permettra de tenir des élections justes et d’éviter d’autres contestations : « On fait toute cette péripétie judiciaire pour nous dire qu’aujourd’hui qu’aucun des camps n’est habilité à faire valoir ses droits. Nous pensons que nous sommes dans une logique de victoire. Parce que si on va sur cette base nous pensons que les élections se feront sur des bases statutaires et légales et la légalité voudrait dire que c’est le secrétariat général qui organise les élections », soutient-elle.

Tous les regards sont désormais tournés sur cette nouvelle guerre que se livreront les deux hommes pour occuper le fauteuil du patron des patrons du Mali.

Andiè A. DARA

Source: Bamakonews
MaliwebEconomiemalijet com
Les deux élections organisées respectivement le 26 septembre et le 8 octobre 2020 par Amadou Dit Diadié Sankaré et Mamadou Sinsy Coulibaly à la faveur des assemblées générales pour la présidence du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) sont nulles et sans effet. C’est la décision rendue publique...