L’opérateur de téléphonie mobile Orange Mali a été autorisé, hier mardi, par le ministère des Mines, de l’énergie et de l’eau à construire sa ferme solaire d’une capacité installée de 25 Mwc pour son fonctionnement. Ce projet réduira la charge d’électricité subventionnée par l’Etat au profit de cette société. Son surplus sera vendu à l’EDM SA pour faire face au déficit.

 

La convention d’autorisation de réalisation de ce projet a été signée entre le ministre des Mines, de l’énergie et de l’eau, Seydou Lamine TRAORE, et le Directeur général d’Orange Mali, Brelotte BA. Pour la circonstance, étaient également présents le Directeur général de la SONATEL, Sekou DRAME; le Directeur général d’Orange Afrique et Moyen-Orient, Alioune N’DIAYE ; la Présidente déléguée de la Fondation Orange, Tchoungui ELIZABETH.
A travers cette autorisation, Orange Mali va construire une centrale solaire composée de panneaux solaires installée sur une superficie de 40 hectares avec une capacité installée de 25 Mwc permettant de fournir de fournir 48 Gwh d’énergie avec 30 Mwh de stockage.
S’inscrivant en droite ligne du plan Engage 2025 du Groupe Orange pour la protection de l’environnement, à travers l’utilisation des énergies renouvelables, ce projet vise à satisfaire le besoin en électricité d’Orange Mali.
Orange Mali, à travers des contrats avec la société EDM, procède à une compensation de l’énergie produite et injectée contre une réduction équivalente sur sa facture d’énergie.
S’exprimant à cette occasion, le DG d’Orange Mali a indiqué que cette initiative était très importante pour leur entreprise pour couvrir les besoins énergétiques. Aussi, dit-il que cette initiative justifie l’attachement du Groupe Orange au respect de l’environnement.
Le DG Brelotte BA a rappelé que bien avant cette convention, une grande partie des services fonctionnait avec de l’énergie solaire dont 40% avec de l’hybride.
« Ce partenariat qui est le résultat de plusieurs mois de travail, marque une nouvelle page pour Orange Mali. Puisque c’est le 1er projet de la sorte qui se réalise en Afrique », a déclaré le DG d’Orange Mali.
De même, le Directeur général de la SONATEL a ajouté que ce partenariat constitue un jalon important pour Orange Mali. En effet, explique-t-il, elle est la 2e filiale du Groupe à se voir accorder une tel autorisation.
Ce projet aura l’avantage d’augmenter la part de l’énergie renouvelable dans le pays et de permettre à Orange Mali de poursuivre sa politique d’investissement afin de soutenir le développement national.
De son côté, Alioune N’DIAYE ajoute : « cette initiative a l’intérêt de la population, de l’environnement et de l’Etat. »
Pour sa part, la directrice exécutive déléguée intègre le plan de contribution du Groupe Orange dans la lutte contre le réchauffement climatique. Pour elle, l’ambition d’Orange est de faire zéro Carbone dans l’avenir.
« Ce projet au Mali est le fleuron de cette politique », s’est-elle réjouie.
Quant au ministre Seydou Lamine TRAORE, il dira que l’événement est important pour Orange, mais il l’est plus pour l’EDM et le gouvernement du Mali.
Parce que, selon lui, il réduit la charge de l’Etat qui subventionne de l’énergie pour les grandes entreprises. De plus, le surplus de la production sera cédé à EDM- Sa.
Appréciant la portée de ce projet, il a aussi signalé qu’il s’inscrit dans le cadre de la politique d’autoproduction de l’Etat destinée à encourager la promotion des énergies renouvelables.
Cette stratégie va permettre de faire face au déficit tout en réduisant la forte dépendance de l’EDM, a-t-il souligné.
Ainsi, le ministre a profité de l’occasion pour inviter ceux qui ont les moyens à investir dans ce secteur afin de permettre à l’Etat d’inverser la tendance.

Par Sikou BAH

Source : Info-Matin

MaliwebEconomie
L’opérateur de téléphonie mobile Orange Mali a été autorisé, hier mardi, par le ministère des Mines, de l’énergie et de l’eau à construire sa ferme solaire d’une capacité installée de 25 Mwc pour son fonctionnement. Ce projet réduira la charge d’électricité subventionnée par l’Etat au profit de cette société....