Suite aux grèves déclenchées par l’Union Nationale des Travailleurs duMali le 5 février 2021, les autorités de transition ont annoncé, pourfin juillet 2021, la reprise du trafic ferroviaire sur le corridor Bamako-Diboli.Le respect de cette échéance pose plusieurs interrogations au regarddes nombreux défis à relever.

Le patrimoine ferroviaire de Bamako à Dakar, occupe un ruban de 1 287 km jalonnés par 33 gares. Il faisait vivre en son temps, au moins 1 200 salariés. Le manque d’entretien et le coût exorbitant de sa rénovation ont fini par provoquer l’arrêt du trafic laissant 430 employés maliens dans la misère du chômage depuis plus de deux ans. En 2019, un plan d’urgence avait été adopté pour la relance des activités du train Mali-Sénégal. La Société du Patrimoine (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE «NOUVEL HORIZON» DU JEUDI 03 JUIN 2021

A.A.D – NOUVEL HORIZON

MaliwebEconomie
Suite aux grèves déclenchées par l’Union Nationale des Travailleurs duMali le 5 février 2021, les autorités de transition ont annoncé, pourfin juillet 2021, la reprise du trafic ferroviaire sur le corridor Bamako-Diboli.Le respect de cette échéance pose plusieurs interrogations au regarddes nombreux défis à relever. Le patrimoine ferroviaire de Bamako...