STAMP (Sustainable technology adaptation for Mali’s pastoralists) est un projet qui met à la disposition des éleveurs des informations géographiques satellitaires sur la disponibilité en biomasse, en eaux de surface et sur la concentration d’animaux autour de ces ressources. Le projet intervient dans les régions de Gao, Ménaka, Kidal, Tombouctou et Mopti. Il est mis en œuvre depuis 2015 par la SNV (Organisation néerlandaise de développement), en partenariat avec Orange Mali, le prestataire international en télédétection Hoefsloot Spatial Solution (HSS), l’organisation d’éleveurs Tassaght et le ministère de l’Élevage et de la pêche.

Lancée en 2015, la première phase du projet a pris fin en 2018 et concernait uniquement les régions de Gao et de Ménaka. Le projet a été par la suite étendu dans sa deuxième phase, en 2018, à Kidal, Tombouctou et Mopti. Il est maintenant dans sa troisième phase, sous le nom de STAMP+ Extension, jusqu’en 2023.

Le projet, à travers son service d’information GARBAL, lancé en 2017, fournit un service adapté aux besoins des utilisateurs en matière de prise de décisions à partir de simples téléphones mobiles, grâce à un appel vers un centre géré par Orange Mali ou à travers une requête via un menu USSD. En appelant le numéro court « 37 333 » ou en envoyant une requête USSD au #222#, les éleveurs peuvent accéder en temps réel à des informations géographiques satellitaires sur la qualité et la disponibilité de la biomasse, la disponibilité en eaux de surface, la géolocalisation des infrastructures pastorales et le niveau de concentration du bétail autour des ressources. GARBAL fournit également des conseils sur l’exploitation agricole et pastorale, la santé animale, les prévisions agrométéorologiques sur la pluviométrie et les prix des céréales sur les marchés.

Depuis son lancement, le service a enregistré 1 307 appels et 84 816 demandes USSD émises par 55 821 utilisateurs. « À terme, comme résultats il est attendu que 45 000 exploitants pastoraux et agropastoraux, dont 15% de femmes et de jeunes, augmentent leurs revenus de 10% grâce à des solutions numériques intégrées », explique la  SNV.

Le projet est mis en œuvre dans le cadre d’un partenariat public – privé financé à hauteur de 3 milliards et demi de francs CFA (5,7 millions d’euros) par le Royaume du Pays-Bas. Après 2023, le bailleur se propose de le connecter à d’autres initiatives d’innovations digitales dans le domaine agricole dans la sous-région, notamment au Niger et au Burkina.

Source : Journal du Mali

MaliwebEconomie
STAMP (Sustainable technology adaptation for Mali’s pastoralists) est un projet qui met à la disposition des éleveurs des informations géographiques satellitaires sur la disponibilité en biomasse, en eaux de surface et sur la concentration d’animaux autour de ces ressources. Le projet intervient dans les régions de Gao, Ménaka, Kidal,...