Les Chefs d’États de la CEDEAO ont pris hier les décisions suivantes sur la situation du Mali:  levée sous réserves des sanctions contre le Mali. En effet, la CEDEAO exige des garanties sur la non-participation des autorités de la transition aux futures élections au Mali.

 

Une nouvelle qui a été accueillie dans la capitale malienne et même dans les régions avec beaucoup de joie. Les Maliens ne pouvaient plus de ces sanctions économiques et financières. Et même les populations des autres pays membres de la CEDEAO.

Maintenant, qu’est-ce qui va se passer après ? Est-ce que le Mali signe ainsi son retour dans la grande famille ouest- africaine qu’il n’a jamais quitté en réalité.  Mais, la levée des sanctions, si elle était effective, constituerait un véritable bol d’oxygène pour les populations qui pourront vaquer librement à leurs activités économiques,  culturelles et sociales par delà les frontières.

La CEDEAO a changé par la même occasion de président. C’est la Guinée Bissau qui assure désormais cette présidence à travers son chef d’Etat.

Tiémoko Traoré

Source : Le Pouce

MaliwebEditorial
Les Chefs d’États de la CEDEAO ont pris hier les décisions suivantes sur la situation du Mali:  levée sous réserves des sanctions contre le Mali. En effet, la CEDEAO exige des garanties sur la non-participation des autorités de la transition aux futures élections au Mali.   Une nouvelle qui a été...