A Kouroufing, un village situé dans la commune de Faraba, cercle de Kéniéba, une dame mariée et mère de trois(3) enfants a été froidement tuée, le vendredi dernier, par un agent de sécurité chargé de veiller sur un site d’orpaillage des chinois.

A cause de l’or, une autre personne vient d’être cruellement tuée dans le cercle de Kéniéba, région de Kayes. En sa qualité de mère de trois enfants, Fanta Foune Dansoko subvenait à ses besoins par un système purement traditionnel de l’exploitation de l’or. Pour des causes inconnues, puisque la raison avancée ne tienne pas, la brave dame a fini par être tuée par gardien. Cela, pour motif qu’elle se trouvait sur un site d’orpaillage censé être sous le contrôle des chinois, les patrons du présumé criminel. « Kouroufing est un village situé dans la commune de Faraba.La localité se trouve à plus de 60 km de Kéniéba. Fanta est mariée et même mère de trois(3) enfants. Elle, comme beaucoup d’autres femmes vont sur ces sites pour chercher de l’argent à travers une méthode de travail que connaissent celles et ceux qui fréquentent les milieux où l’orpaillage se passe », nous confie une source sur place. Ces chinois gardent l’œil sur certains de ces sites en disant que lesdits espaces leur appartiennent. De ce fait, personne ne peut s’approcher desdits sites, ajoute notre interlocuteur. Courant le vendredi dernier, Fanta est partie pour chercher de l’or sur un site chinois à Kouroufing. Une fois arrivée sur le lieu, un des agents de sécurité travaillant sous l’emprise des chinois a demandé à la dame de quitter l’endroit. « Je ne sais pas ce qui s’est réellement passé entre eux, mais le gardien en question a tiré sur Fanta, sous prétexte qu’elle était sur le site de ses patrons chinois. Tombée sous l’effet des balles, elle est immédiatement décédée sur place, à côté de l’eau et de ses outils de travail », déplore la même source. D’après elle, les habitants du village se sont révoltés après avoir appris la triste nouvelle. Ils se sont mis à jeter des pierres contre ledit site. Le présumé assassin a été mis à l’abri des habitants qui étaient décidés à lui corriger pour son crime, ajoute la source. Aux dires d’elle, la situation a nécessité l’intervention du maire, des gendarmes et de certains responsables de la localité. « Certains chinois ont été du coup arrêtés. Mais la cheville-ouvrière du crime reste, à présent, introuvable jusqu’en ce moment (lundi 29 novembre 2021) où je vous parle. Il est toujours en fuite », confie notre source. Courant cette même année 2021, un autre agent travaillant sous la direction des chinois avait, a-t-elle rappelé, semé la panique à Kéniéba. Après avoir menacé ses collègues, l’agent dont il s’agit avait quitté leur site en tirant des balles en l’air. Il a fallu l’intervention des policiers pour lui mettre aux arrêts. Les enquêtes ont montré que l’agent en question était sous l’effet de la drogue. « Je ne sais pas si le présumé assassin de Fanta était sous l’effet de drogue. Les constats ont quand même montré qu’il y a des gardiens qui consomment la drogue parmi ces agents de sécurité employés par les chinois »,a-t-elle conclu.

Mamadou Diarra

Source: LE PAYS

MaliwebEditorialFaits diversMalijet
A Kouroufing, un village situé dans la commune de Faraba, cercle de Kéniéba, une dame mariée et mère de trois(3) enfants a été froidement tuée, le vendredi dernier, par un agent de sécurité chargé de veiller sur un site d’orpaillage des chinois. A cause de l’or, une autre personne vient...