Le gouvernement hongrois a donné son accord pour l’envoi, début 2022, d’éléments des forces spéciales au Mali, a-t-on annoncé de source officielle à Budapest.

 

Dans un communiqué rendu public, jeudi, le gouvernement hongrois indique que 80 militaires des forces spéciales hongroises seront déployés sur le terrain au Sahel au début de 2022, dans le cadre de la force européenne Takuba, précisant que le parlement se penchera prochainement sur le projet de résolution entérinant la décision du gouvernement.
Selon le ministre hongrois des Affaires étrangères Peter Szijjarto, la décision de l’envoi de ces militaires sur le théâtre sahélien a été prise suite à un entretien qu’il a eu, en septembre dernier, avec son homologie français, Jean Yves Le Drian, précisant que l’adoption de cette résolution par le parlement interviendra dans les prochains jours. Le chef de la diplomatie hongroise a précisé que les soldats hongrois seront impliqués dans la préparation et l’accompagnement d’une unité de l’armée malienne.
Très hostile à l’immigration clandestine, le gouvernement du premier ministre Viktor Orban, met en avant la nécessité de lutter en amont contre les flux migratoires, a déclaré, pour sa part, le secrétaire d’État hongrois aux Affaires étrangères, Szilard Nemeth devant les députés. “L’une des causes de la pression migratoire est la menace terroriste dans la région subsaharienne”, a justifié Szilard Nemeth, lors d’une intervention, début octobre devant le parlement.
La Hongrie deviendra le neuvième pays européen à rejoindre la Task Force Takuba, aux cotés de la Belgique, l’Estonie, la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque et la Suède. Takuba est composée de forces spéciales européennes qui participent à la formation des forces maliennes, conseillent ces dernières et les accompagnent au combat dans la région du Liptako, située aux frontières entre le Mali, le Niger et le Burkina-Faso.
La Hongrie est le second État de l’Europe de l’Est qui envoie des militaires au Mali. La République Tchèque compte 120 conseillers militaires déployés au Mali dans le cadre de la mission européenne EUTM Mali, qui œuvre en faveur de la formation des militaires maliens.
Source : Sputnik France
MaliwebCoopérationEditorial
Le gouvernement hongrois a donné son accord pour l’envoi, début 2022, d’éléments des forces spéciales au Mali, a-t-on annoncé de source officielle à Budapest.   Dans un communiqué rendu public, jeudi, le gouvernement hongrois indique que 80 militaires des forces spéciales hongroises seront déployés sur le terrain au Sahel au début...