Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie russe a confirmé, dès le 25 septembre dernier, l’arrivée du Groupe Wagner au Mali pour lutter contre le terrorisme.
Selon le ministre des Affaires Etrangères russe, l’appel des autorités maliennes à ce groupe de paramilitaires russes est la conséquence de « l’irresponsabilité et de l’inaction de Paris et ses alliés américains dans leurs engagements à lutter contre le terrorisme au Sahel et au Mali ».
Aussi, il explique la régularité du contrat, liant le Mali au Groupe Wagner. « L’accord, entre le Mali et une société militaire privée russe, n’engage en aucun cas l’Etat russe. Cette activité est exercée de manière légale. Il s’agit d’un gouvernement légitime, reconnu par tous comme une structure transitoire légitime, d’une part, et ceux qui offrent les services, d’autre part ».
S’agissant du rôle de la Russie dans ce dossier, il précise : « En passant, je souligne que nous apportons notre contribution par le biais d’approches étatiques et non d’entreprises privées en ce qui concerne la capacité défensive du Mali, sa préparation au combat pour éradiquer les menaces terroristes et autres ».

Oumar Babi

Source: Canard déchainé

MaliwebDiplomatieEditorial
Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie russe a confirmé, dès le 25 septembre dernier, l’arrivée du Groupe Wagner au Mali pour lutter contre le terrorisme. Selon le ministre des Affaires Etrangères russe, l’appel des autorités maliennes à ce groupe de paramilitaires russes est la conséquence de « l’irresponsabilité et de...