La Loi portant amnistie des faits en lien avec la démission du Président de la République, le 18 août 2020 et la Loi portant amnistie des faits survenus et ayant entrainé la démission du Président de la Transition, Chef de l’Etat et du Premier ministre, Chef du Gouvernement le 24 mai 2021, ont été adoptés, hier jeudi 16 septembre 2021, par les membres du conseil National de Transition (CNT).

C’est le ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, M. Mahamadou Kassogué qui était devant les membres du CNT pour défendre les documents qui étaient dans le circuit depuis plusieurs mois. Les travaux étaient présidés par le premier vice-président du CNT, M. Assarid Ag Imbarcaouane. Au bout de quelques heures d’amendements et de débats, finalement les deux documents ont été adoptés avec 99 voix pour, 02 contre et 02 abstentions.

Si le coup d’Etat est un (…)

TOUGOUNA A. TRAORE

Source: NOUVEL HORIZON

MaliwebEditorialJusticePolitique
La Loi portant amnistie des faits en lien avec la démission du Président de la République, le 18 août 2020 et la Loi portant amnistie des faits survenus et ayant entrainé la démission du Président de la Transition, Chef de l’Etat et du Premier ministre, Chef du Gouvernement le...