« Pour le Mali, j’ai contribué à la chute de certains, est-ce que je peux faire des complots avec des pays étrangers contre ce même pays ? »

 

Vilipendé ces derniers jours sur les réseaux sociaux, car accusé d’être financé par l’Ambassadeur de France au Mali dans le but  de déstabiliser notre pays, l’imamMahmoud Dicko  a finalement décidé d’éclairer la lanterne de l’opinion nationale et internationale. Il donne des explications claires.

Selon l’imam Mahmoud Dicko, face à des situations de ce genre, mieux vaut se taire. Il a expliqué que « si on dit que l’imam Mahmoud Dicko et la France se rencontrent pour orchestrer des complots contre le Mali, cela est inimaginable ». Pour lui, des personnes mal intentionnées ont fabriqué cette histoire de toute pièce :  « Que les uns et les autres sachent raison garder. La religion musulmane n’accepte pas des actes de ce genre. Ces agissements ne conduisent qu’aux pêchés, car il s’agit de fausses accusations à l’endroit d’une personne innocente. Je suis un vieux. A l’indépendance du Mali, j’étais là. Lors du coup d’Etat contre le Président Modibo Keïta, j’avais déjà mémorisé le Coran. De l’indépendance du Mali à nos jours, j’ai été témoin de tous les grands évènements au Mali », a précisé l’Imam Dicko.

Il a jouté ce qui suit : « A un moment donné certains ont estimé que ça n’allait pas. Ceux-ci sont venus me chercher chez moi afin que nous combattions ensemble les maux qui minaient le pays. J’ai accepté de les suivre dans ce combat. Ces luttes étaient dirigées contre des personnes avec qui j’avais de très bons rapports. Pour la cause du Mali, j’ai accepté de les combattre. Ces personnes nous ont fait toutes sortes de propositions, je n’ai pas accepté. J’ai dit que c’est un devoir pour moi de combattre l’injustice et la mauvaise gouvernance. Pour moi, il s’agit de tout faire pour que le Mali reste sur le droit chemin. Pour moi, il s’agit de défendre l’intérêt national. Pour le Mali, j’ai contribué à la chute de certains, est-ce que je peux faire des complots avec des pays étrangers contre ce même pays ? En aucune manière, je ne peux faire des complots contre mon propre pays ». 

L’imam Dicko a expliqué qu’ils (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MARDI 23 NOVEMBRE 2021

TOUGOUNA A. TRAORE

Source : Nouvel Horizon

MaliwebEditorialSociété
« Pour le Mali, j’ai contribué à la chute de certains, est-ce que je peux faire des complots avec des pays étrangers contre ce même pays ? »   Vilipendé ces derniers jours sur les réseaux sociaux, car accusé d’être financé par l’Ambassadeur de France au Mali dans le but  de déstabiliser notre...