Suite à la tentative d’enlèvement de l’ancien ministre, Housseini Amion Guindo dit Poulo, Président de la CODEM et du Cadre d’échange des partis et regroupements politiques pour une transition réussie au Mali, le 11 novembre dernier à Bamako, le ministre de la justice et des droits de l’Homme, garde des sceaux, Mamoudou Kassogué, a demandé au Procureur général près la cour d’appel de Bamako, Idrissa Arizo Maïga d’ouvrir une enquête.

 «Depuis un certain temps, certaines informations circulant sur les réseaux sociaux et les différentes plateformes médiatiques font état d’une tentative d’enlèvement de Monsieur Housseini Amion GUINDO, Président du Parti CODEM. A ce jour, le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme n’a eu connaissance d’aucune plainte concernant cette affaire. Cependant, en vue de faire toute la lumière sur ces informations, je vous invite à faire procéder à l’ouverture d’une enquête et tenir informé de l’évolution de la situation. J’attache du prix à l’exécution correcte de la présente instruction », c’est ce qui ressort de la lettre du ministre de la justice et des droits de l’Homme, garde des sceaux, adressée, hier, mardi 16 novembre 2021, au Procureur général près la cour d’appel de Bamako, Idrissa Arizo Maïga.

A rappeler que l’ancien ministre, Housseini Amion Guindo dit Poulo, Président de la CODEM et du Cadre d’échange des partis et regroupements politiques pour une transition réussie au Mali, a été victime d’une tentative d’enlèvement à son domicile à Bamako, le jeudi 11 novembre 2021 dans la soirée. «J’informe l’opinion nationale et internationale que j’ai été victime d’une tentative d’enlèvement hier soir à mon domicile. Par la grâce de Dieu, bien que choqués, mes proches et moi sommes indemnes et en lieu sûr. Je ne sais pas quel était l’objectif de cet acte odieux mais j’attends que la lumière soit faite sur cette affaire. J’invite tous les démocrates à se lever contre ces pratiques qu’on avait bannies au prix du sang de nos martyrs en 1991. Jamais je ne céderais. Croyez en ma détermination à continuer le combat pour le Mali, ma seule patrie, et ce jusqu’à mon dernier souffle », a souligné Housseini Amion Guindo dit Poulo. 72 heures après l’acte, Poulo a fait une autre déclaration, le 14 novembre 2021, pour dire que le ministre de la sécurité s’est porté garant de sa sécurité. « Je tiens personnellement à remercier toutes celles et ceux qui ont manifesté de la solidarité dans l’épreuve que nous venons de vivre ma famille et moi-même. Je salue particulièrement le ministère de la sécurité avec lequel j’ai pu entrer en contact et qui s’est porté garant de ma sécurité ainsi que de celle des miens. De ce fait, j’ai pu regagner mon domicile l’esprit rassuré », a souligné l’ancien ministre, Housseini Amion Guindo dit Poulo, Président de la CODEM et du Cadre d’échange des partis et regroupements politiques pour une transition réussie au Mali.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

MaliwebEditorialJusticeMalijet
Suite à la tentative d’enlèvement de l’ancien ministre, Housseini Amion Guindo dit Poulo, Président de la CODEM et du Cadre d'échange des partis et regroupements politiques pour une transition réussie au Mali, le 11 novembre dernier à Bamako, le ministre de la justice et des droits de l’Homme, garde...