Du 5 au 20 mai 2022, 15 étudiants (es) de Licence+ de l’Université Catholique de l’Afrique de  l’Ouest-Unité Universitaire à Bamako (UCAO-UUBa) ont bénéficié d’une formation intensive sur la production radiophonique. Elle a été assurée par le Centre de Formation de la Fondation Hirondelle en partenariat avec l’UCAO-UUBa. La cérémonie de la fin de cette session a eu lieu dans la matinée du vendredi dans la salle de production de l’UCAO-UUBa, en présence du représentant de la Fondation Hirondelle au Mali, non moins directeur du Studio Tamani,  Garin Gbedegbegnon, du président de l’UCAO-UUBa, Abbé Dr Clément Lonah, du Doyen du Département Journalisme et Communication, du Révérend-Père, Dr Alexis Dembélé et des deux formateurs, Martin Faye et Moussokoura Konaté.

Cette formation de 15 jours  était centré sur des modules suivants : journalisme Radio et Technique de base, Radio Journal, Montage numérique, Genres et Formats radiophoniques, Fonctionnements d’une rédaction, Règles éthiques et éditoriales. Ces modules ont été dispensés par Martin Faye et Moussokoura Konaté.

Au cours de cette cérémonie, la porte-parole des étudiants, Sankou Diallo a remercié, au nom de ses camarades, l’UCAO et la Fondation Hirondelle pour le partage d’expérience. D’après elle, en plus de ce qu’ils ont appris en leur lieu de stage, avec ces formateurs de journalistes chevronnés, leurs capacités furent renforcées dans le domaine de la radio. « Nous étudiants, nous stagiaires qui sommes appelés à devenir journalistes professionnels un jour, nous qui sommes appelés à devenir un jour le drapeau et ensuite l’image de l’UCAO, cette formation, nous ne la regrettons pas….. » a-t-elle déclaré.

Le Révérend-Père, Dr Alexis Dembélé, Doyen du Département Journalisme et Communication de l’UCAO-UUBa  dira que depuis deux ans, ils sont entrés en synergie avec le Studio Tamani puis la Fondation Hirondelle pour faire un prolongement de la formation mais de manière intensive et pratique en faveur des étudiants. C’est ce qui a nécessité, d’après lui, la création du centre de formation et de perfectionnement. Cette cohorte des étudiants constitue le 3ème groupe, car deux formations ont pu été réalisées l’année dernière. « Rassurez-vous qu’il y aura d’autres formations, nous allons nous organiser de  manière à ce que ces formations intensives puissent avoir lieu en radio et pourquoi pas en Télé. Nous espérons toujours la faire avec la Fondation Hirondelle »a-t-il rassuré.

Quant au représentant national de la Fondation Hirondelle au Mali et directeur du Studio Tamani, Garin Gbedegbegnon, il a souligné que ce partenariat entre la Fondation HirondelleMédia  pour la paix et la dignité humaine et  l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO) pour la formation des journalistes maliens est une priorité stratégique. A ses dires, l’objectif global de sa Fondation est de contribuer à des populations, dans des situations de crises et de transition, particulièrement les femmes et les plus marginalisées, d’être mieux informées et de participer à la vie civique grâce à des médias d’intérêt public responsables. Pour atteindre cet objectif, M. Gbedegbegnon a énuméré 5 axes stratégiques que sont : la production et diffusion de contenus journalistiques pour des populations confrontées à des crises, le renforcement des capacités des partenaires afin d’en faire des acteurs reconnus des paysages médiatiques, le renforcement organisationnel, le renforcement et diversification des partenariats et la recherche et capitalisation du savoir. Il ajoute qu’il est important dans un monde en constante mutation, que la profession journalistique soit connue, comprise, et reconnue.

Il renchérit que le journalisme radio c’est d’abord une voix qui nous accompagne tout au long de la journée, qui nous amène les informations les plus diverses, qui deviennent familières au fil du temps, des jours. En tant de crises comme en tant de paix.

« Aussi j’espère que vous allez tirer profit de cette formation donné par des formateurs chevronnés, engagés, qui ne se lassent pas de transmettre leur savoir pour en tirer le meilleur quelque soit la suite de votre parcours professionnel et privé » a soutenu le directeur du Studio Tamani.

De son côté, le président Lonah a félicité les formateurs pour la qualité de la formation ainsi que les étudiants en les encourageant sur cette voie. En plus, il a jugé nécessaire que cette formation soit continuelle.

Cette cérémonie a été sanctionnée par la remise des certificats aux étudiants accompagnés d’un passeport de suivi évaluation indiquant les performances réalisées pendant la session.

Par Mariam Sissoko

 

Source: Le Sursaut

MaliwebEducation malienne
Du 5 au 20 mai 2022, 15 étudiants (es) de Licence+ de l’Université Catholique de l’Afrique de  l’Ouest-Unité Universitaire à Bamako (UCAO-UUBa) ont bénéficié d’une formation intensive sur la production radiophonique. Elle a été assurée par le Centre de Formation de la Fondation Hirondelle en partenariat avec l’UCAO-UUBa. La...