Malgré le caractère assez coercitif de la loi N’2021 – I I DU 20 DECEMBRE 2021 portant dispositions spéciales de répression des infractions commises à raison du sexe des personnes et de la protection de la femme en République du Bénin, les cas de viol sur mineure se multiplient. Le dernier en date est celui d’un soudeur déposé en prison pour viol sur une mineure de 11 ans.

La Commune d’Abomey-Calavi fait parler à nouveau d’elle dans un dossier de viol sur mineure. Le présumé accusé est un soudeur de profession. Selon les informations, ce dernier aurait abusé d’une mineure de 11 ans. Les faits se sont produit le Mercredi 30 mars dernier à Zinvié, dans la Commune d’Abomey-calavi.

Interpellé après son forfait et présenté au procureur spécial de la cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) à Porto Novo, il fut déposé en prison en attendant l’ouverture de son procès.

Selon l’article 553 de la loi N’2021 – I I DU 20 DECEMBRE 2021portant dispositions spéciales de répression des infractions commises à raison du sexe, « Tout acte de pénétration s3xuel de quelque nature qu’il soit commis sur la personne d’autrui en dehors de sa volonté notamment par violence, contrainte, menace ou surprise est un viol ». Le viol est puni de la réclusion criminelle de cinq ans à dix (10) ans et d’une amende de 500 000 francs cfa à deux millions (2 000 000) de francs cfa.

Source: beninwebtv
MaliwebInsoliteSexualitéSexualité malienne
Malgré le caractère assez coercitif de la loi N’2021 – I I DU 20 DECEMBRE 2021 portant dispositions spéciales de répression des infractions commises à raison du sexe des personnes et de la protection de la femme en République du Bénin, les cas de viol sur mineure se multiplient....