Personne n’imaginait un tel drame, tellement que le promoteur de Diabaly transit s’est toujours occupé de sa famille.  Les voisins disent de lui qu’il a un cœur d’Amadou. En effet ce qui s’est passé dans la famille est digne d’un film western. Pourtant entre le père et le fils c’était le parfait amour jusqu’à ce jour du 5 mai à 1 heure du matin. La dispute a commencé quand le père a accusé le fils d’avoir carotté 5 millions de fcfa pendant son absence. Le fils oubliant qu’il  à faire à son père s’est mis dans tous ses états à bout de nerf, le père tire trois balles qui se retrouvent dans le corps du jeune garçon. Alertés par les coups de feu des gardes qui étaient dans les environs  accourent pour secourir le petit qui gisait dans une mare de sang. L’adolescent est d’abord évacué sur l’hôtel du Mali avant de se retrouver à l’hôpital du Luxembourg  où  il aurait rendu l’âme.

Badou S. Koba

Source: Le Triomphe

MaliwebFaits diversInsolite
Personne n’imaginait un tel drame, tellement que le promoteur de Diabaly transit s’est toujours occupé de sa famille.  Les voisins disent de lui qu’il a un cœur d’Amadou. En effet ce qui s’est passé dans la famille est digne d’un film western. Pourtant entre le père et le fils...