C’est dans la nuit du samedi au dimanche 18 avril dernier que ce drame est survenu à Korofina (Babiabougou), en Commune I du district de Bamako. La victime, A. Sidibé, était assise au Grin, en compagnie d’autres camarades. Alors que la palabre battait son plein surgit un jeune boucher, du nom d’Oumar, qui vint demander à A. Sidibé d’aller avec lui, à l’écart du groupe. Aussi brusque qu’inattendue, une altercation éclata entre les deux jeunes. Au cours de laquelle le nommé Oumar s’est servi d’un couteau contre son interlocuteur, A. Sidibé.

 

Selon une source proche de la famille de la victime, le boucher aurait administré sept coups de couteau sur différentes parties de sa victime. Trois coups au flanc et les autres au bras et au cou. Puis il a pris ses jambes à son cou, abandonnant l’infortuné à son sort. N’eût été la prompte intervention des amis du Grin de la victime, qui les ont séparés puis conduit la victime à l’hôpital du Mali, il aurait perdu  la vie sur le champ.

Sidibé y reçoit actuellement des soins intensifs. L’auteur de l’agression, quant à lui, est vivement recherché par les unités d’enquête de la Police. Aux dernières nouvelles, la famille de la victime a porté plainte contre Oumar auprès du Tribunal de grande instance de la Commune I et à la Brigade d’Investigation Judicaire (BIJ).

O.B

Source: l’Indépendant

MaliwebFaits diversInsolite
C’est dans la nuit du samedi au dimanche 18 avril dernier que ce drame est survenu à Korofina (Babiabougou), en Commune I du district de Bamako. La victime, A. Sidibé, était assise au Grin, en compagnie d’autres camarades. Alors que la palabre battait son plein surgit un jeune boucher,...