*04 personnes interpellées dont l’Époux, le Gardien, 02 inconnus dont une femme… Le verdict de la police scientifique est tombé ce lundi 25 juillet*

Que de spéculations et allégations mensongères au sujet de l’assassinat de la dame AMINATA YATTASSAYE ! Fideles à notre credo, nous sommes allés à la source et voici la quintessence de notre moisson.
Dans un article publié dans le journal KOJUGU KELEBAA et sur le site de «OUVERTURE MEDIA» commenté dans l’émission phare «THIORNO DECRYPTE» disponible sur le net, nous évoquions les faits relatifs à l’assassinat de la dame AMINATA YATTASSAYE.
Les articles et commentaires sont allés bon train sur les réseaux sociaux ; certains assimilant le meurtre en question à un braquage qui aurait mal tourné. Disons-le tout de suite : ils sont rares les cambrioleurs qui tuent leur victimes après avoir obtenu ce qu’ils cherchaient. Bref, ce ne sont pas les contrevérités qui ont manqué.
Nous avions heureusement rétabli la vérité des faits dans un article intitulé «LA VÉRITÉ SUR L’ASSASSINAT D’AMINATA YATASSAYE À SIRAKORO-MEGUETANA… L’assassin n’a rien volé ! Le mystère reste pourtant entier ! »
Certains ont cependant continué à entretenir les contrevérités allant jusqu’à prétendre que l’assassin n’est autre que l’époux lequel, à leurs dires, seraient d’ailleurs passé aux aveux. D’autres encore arguent que les empreintes de l’époux ont été retrouvées sur le corps de la dame, au niveau du cou. Rappelons que la victime porte des traces de strangulation. Et toujours selon les mêmes ragots, des enquêteurs auraient été payés pour cacher la vérité.
C’est le lieu de souligner que c’est seulement aujourd’hui lundi 25 Juillet 2022 aux environs de 13h que la police scientifique a officiellement remis son rapport au commissaire chargé de l’affaire. Nous sommes formels !
Notre équipe qui s’est rendue sur place à l’unité chargée de l’affaire comprenait YOUSSOUF MANGARA de «Ouverture media» et votre humble Serviteur BAMANAN du journal Kojugu kelebaa.
*LES FAITS*
Nous faisons l’économie de la genèse de l’affaire pour l’avoir déjà livrée.
Ce lundi 25 juillet 2022 soit huit (08) jours après l’assassinat d’AMINATA YATTASSAYE, les enquêtes pour déterminer le véritable coupable progressent et l’unité d’enquête chargée de faire la lumière est le Commissariat de Sirakoro Maguétana.
Depuis ce jour fatidique, sans relâche, le Commissaire divisionnaire FANTIEME COULIBALY et son chef de Brigade de Recherche alias «PAPARÉ» n’ont pas arrêté un seul instant de fouiner. Ils ont fait appel au service de la Police Technique et Scientifique (PTS) afin de passer au peigne fin le lieu du crime et procéder à l’autopsie.
L’unité d’enquête du Commissariat de Sirakoro Meguetana, après avoir difficilement identifié la famille, a trouvé cinq (05) personnes sur le lieu : un gendarme voisin de la victime, un parent de la victime, MAMADOU BATHILLY le mari, le Gardien de la maison et une dame (la lessiveuse qui a découvert le corps en premier).
Après constat, vérification et interrogation, le commissaire lui-même présent a interpellé les deux principaux suspects, à savoir, le Gardien et le mari au commissariat.
Le gardien, pour n’avoir pas vérifié l’identité de l’inconnu en mototaxi qui est venu voir sa patronne dans la maison et l’avoir laissé passer sans poser de question, à l’aller comme au retour. Il n’a non plus cherché à s’assurer de la santé de sa patronne après le départ de l’inconnu. A peine s’il connait en outre la couleur de la mototaxi. Il est évident qu’il a une part de responsabilité dans le drame.
Le mari selon, nos informations est sorti vers le petit-soir aux environs de 17 h laissant sa jeune épouse seule dans cette immense villa en étage. Interrogé au sujet de l’état de santé du couple, le mari prétend qu’ils étaient en bon terme ; qu’il n’y avait aucun problème Interrogés, les voisins ont soutenu le contraire. L’époux BATHILLY sortait tous les soirs laissant sa femme seule et ne rentrait que tardivement dans la nuit. L’épouse aussi faisait autant et le mari ne disait mot. Comme pour dire que le mariage allait vau-l’eau.
Des indiscrétions font même état de la présence d’une petite-amie dans la vie du sieur BATHILLY.
Bizarre qu’un jeune couple soit aussi distant (l’époux a 25 ans et la femme en a juste 20, l’âge de fleur).
En sortant et en laissant régulièrement seule son épouse, le mari n’a pas honoré le code du mariage qui stipule que l’époux doit protection à sa femme. En l’abandonnant ainsi toutes les nuits, ce mari a tout simplement exposé sa femme à tous les dangers. Son attitude est en outre de nature à accentuer les soupçons à son sujet. Ce n’est pas tout.
La maison en question est une villa de haut standing. Y a t-il là des cameras de surveillance ? Le mari a prétendu dans un premier que non. Une fois de plus, les voisins ont soutenu le contraire. Interrogé à nouveau, l’époux avoua qu’il y en avait dans le salon. Mais estimant que ce n’était pas nécessaire, il les aurait fait enlever. Hum !
Pour tous ces motifs, le sieur BATHILLY a été gardé à vue pour besoin d’enquête le mercredi 20 juillet 2022.
D’autres découvertes ont été faites suite à l’exploitation des données du téléphone de la victime. Cette piste a permis d’interpeller deux autres individus dont une femme. Nous n’en diront pas plus, pour l’instant et pour des raisons évidentes. Les enquêtes continuent.
En outre c’est aujourd’hui lundi 25 Juillet, huit (08) jours après l’assassinat que le rapport de l’autopsie de la police Technique et Scientifique (PTS) est arrivé à l’unité d’enquête. Il est destiné au magistrat instructeur. Pas à la presse.
Autre détail : le gardien prétend avoir vu la victime AMINATA YATTASSAYE vivante avant le passage du mototaxi-man inconnu pendant que le mari MAMADOU BATHILLY était sorti depuis plusieurs heures.
Ce sont donc quatre (04) personnes qui sont interpellées à l’heure actuelle au Commissariats de police de Sirakoro Meguetana. Mais personne n’a été inculpé de manière formelle comme auteur du meurtre.
Aux dernières nouvelles, le corps a été remis à sa famille le vendredi 22 juillet 2022 après la prière. Sur ordre du procureur de la commune 6 et après avis de la police technique et scientifique chargé de l’autopsie, et de l’unité d’enquête, la dépouille a, en effet été remise à la famille de la victime laquelle a procédé à l’inhumation le samedi le 23 juillet 2022 à 10h.
En tout état de cause, les enquêtes progressent à grand pas et le (ou la) coupable sera identifié, Inchallahou !
Bamananden Journal Kojugu kelebaa #JKK#
MaliwebInsoliteInsolite mali
*04 personnes interpellées dont l’Époux, le Gardien, 02 inconnus dont une femme… Le verdict de la police scientifique est tombé ce lundi 25 juillet* Que de spéculations et allégations mensongères au sujet de l’assassinat de la dame AMINATA YATTASSAYE ! Fideles à notre credo, nous sommes allés à la source...