Dans notre publication de la semaine dernière, nous avons révélé qu’un agent de la Garde nationale du Mali (GNM) identifié comme le sergent Moussa Sanogo dit Vieux de la compagnie territoriale du district de Bamako, détaché  au Tribunal de la commune V de Bamako, avait porté la main sur une femme mariée, notamment Mme Gadjigo Fatoumata Traoré dite Nia.

Faut-il le rappeler, c’est suite à  une dispute verbale entre deux dames vivant dans une cour commune que le sergent Moussa Sanogo, mari de l’une des belligérantes,  n’a pas digéré cette prise de bec avec sa femme. Ainsi, il s’est emporté et s’en est pris violemment à Fatoumata Traoré grièvement blessée, avec une fracture au doigt et des blessures sur diverses parties de son corps.  Il nous revient que la victime, Fatoumata Traoré dite Nia, a porté plainte au niveau du tribunal de la commune II du district de Bamako pour coups et blessures volontaires.  Un soit transmis a été établi par cette juridiction contre le Garde en question. Selon les dernières informations, l’affaire se trouverait entre le camp I et le ministère de la Défense pour que ce militaire soit mis à la disposition de la justice.

En clair, ce dossier risque de défrayer la chronique dans les prochains jours car de nombreuses organisations féminines sont prêtes à soutenir la victime afin que le droit soit dit.

Kassoum THERA

Source: Aujourd’hui-Mali

MaliwebFaits diversFaits divers maliensInsolite
Dans notre publication de la semaine dernière, nous avons révélé qu’un agent de la Garde nationale du Mali (GNM) identifié comme le sergent Moussa Sanogo dit Vieux de la compagnie territoriale du district de Bamako, détaché  au Tribunal de la commune V de Bamako, avait porté la main sur...