La tension entre Moscou et Paris vient-elle de monter d’un cran? C’est en tout cas ce que laisse entendre la sortie de la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, le 3 juillet, lors de l’émission Une soirée avec Vladimir Soloviov diffusée sur la chaîne Rossia-1.

 

Lors de cette entrevue, la diplomate a critiqué le comportement du président français Emmanuel Macron, qui a, selon elle, violé la confidentialité des discussions avec son homologue russe en laissant des journaliste filmer les échanges entre les deux hommes d’Etat alors que la conversation devait se dérouler «à huis clos».

«Lorsque les appels sont réalisés au plus haut niveau […] ils sont bien sûr confidentiels […] évidemment ce sont des négociations à huis clos», a-t-elle d’abord fait valoir.

Et d’ajouter: «Il s’est avéré qu’il y a deux mois quand le président Macron a téléphoné au président de la Russie, […] toute la conversation a été enregistrée par une caméra avec des journalistes qui étaient là et ont tout filmé.»

«C’est un exemple illustrant la signification selon eux du mot « diplomatie »», a-t-elle encore tancé.

Un usage visiblement pas respecté par la présidence française de la République

Maria Zakharova fait référence au documentaire Un Président, l’Europe et la guerre, diffusé le 30 juin sur France 2, lors duquel des extraits d’une conversation entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron, datant du 20 février dernier, soit quatre jours avant le lancement de l’opération militaire russe en Ukraine, ont été captés puis intégrés au reportage.

Car si aucune règle gravée dans le marbre n’existe quant à la diffusion de discussions entre des chefs d’Etat ou de gouvernement, la convenance commande qu’elles ne soient pas rendues publiques, chacune des parties pouvant, si elle le souhaite, faire un résumé de ces conversations lors de la publication d’un communiqué de presse par exemple.

Une tradition que n’ignoraient visiblement pas les journalistes ayant réalisé le reportage.

«Selon l’usage des relations internationales, les conversations entre chefs d’Etat et de gouvernement ne sont jamais divulguées. Exceptionnellement pour ce documentaire, certaines conversations entre le président de la République et ses homologues ont pu être filmées de façon limitée», est-il même rappelé au début du documentaire.

«L’auteur de ce film a été attentif au fait de ne pas divulguer d’informations classifiées», est-il également ajouté.

Mais sans l’aval de la présidence française de la République, il est peu probable que l’extrait de la discussion entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron ait pu être mis à l’antenne.

Paris n’a pour le moment pas réagi à la déclaration de Maria Zakharova.

Dans le documentaire, réalisé par Guy Lagache, notamment passé par M6, C8, Radio France ou LCP, on peut également entendre des discussions entre Emmanuel Macron et le président ukrainien Volodymyr Zelensky, ou encore avec le chancelier allemand Olaf Scholz.

Source: Almanar.com

MaliwebInternational
La tension entre Moscou et Paris vient-elle de monter d’un cran? C’est en tout cas ce que laisse entendre la sortie de la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, le 3 juillet, lors de l’émission Une soirée avec Vladimir Soloviov diffusée sur la chaîne Rossia-1.   Lors de...