La Corée nord a effectué avec succès le week-end dernier à un lancement de deux missiles balistique sous-marin vers la mer du Japon, qui a couru près de 1500 kilomètre. La Communauté internationale s’inquiète de la situation.

La Corée du Nord ne finira pas avec ces provocations, selon l’agence officielle KCNA, Pyongyang a effectué avec succès des tirs d’essai d’un nouveau missile de croisière longue portée. Une première depuis le mois de mars. Et cela a suscité des inquiétudes de Tokyo et Washington face aux menaces sur les voisins du pays de Kim Jong-un.

Ces missiles ont été lancés dans la province de Pyongan du Sud en direction de l’est vers la mer. Ils avaient parcouru progressivement 800 kilomètres à une altitude maximale d’environ 60 kilomètre, avant d’atteindre leur cible. Malgré que ce pays soit soumis à des sanctions internationales par le Conseil de sécurité des Nations Unies en raison de ses programmes d’armes nucléaires et de missiles balistiques interdit.

Selon l’initiative contre la menace nucléaire (Nuclear Threat Initiative, NTI) la Corée du Nord a lancé ses premiers missiles en avril 1984. Depuis, le pays a lancé 156 missiles. L’Intensité des essais s’est amplifiée ces dernières années : pas moins de 83 missiles ont été lancés par la Corée du Nord de janvier 2016 à mars 2021.

Le gouvernement Japonais s’est dit inquiet ce lundi, à travers la voix du porte-parole du gouvernement, katsunobu kato. Tokyo indique qu’il continuera à collaborer étroitement avec les Washington et Séoul pour surveiller l’évolution de la situation.

Depuis l’arrivé au pouvoir en 2011 de Kim Jong-un la Corée du Nord de sèche de provoquer les pays voisins avec sa capacité militaire et son armement. Bien que le pays soit frappé par des sanctions internationales.

La Corée du Sud relève le défi en lançant aussi un missile balistique depuis un sous-marin

Ainsi la Corée du Sud a aussi lancé le mercredi un tir de missile balistique depuis le sous-marin Ahn Chang-ho récemment mis en service, le missile a parcouru la distance prévue avant d’atteindre sa cible. A indiqué la Maison Bleue, siège de la présidence.

Selon les analystes ceci ressemble à une véritable course à l’armement entre la Corée du Nord et le Sud qui sont toujours techniquement en guerre. Pour le professeur John Delury « cela montre bien qu’il y’a une course aux armements dans cette région à laquelle tout le monde doit prêter attention », au micro de l’AFP.

Tioumbè Adeline Tolofoudié (stagiaire)

Source: LE PAYS

MaliwebInternational
La Corée nord a effectué avec succès le week-end dernier à un lancement de deux missiles balistique sous-marin vers la mer du Japon, qui a couru près de 1500 kilomètre. La Communauté internationale s’inquiète de la situation. La Corée du Nord ne finira pas avec ces provocations, selon l’agence officielle...