Le désordre créé dans le monde par le comportement égocentrique des pays occidentaux est plein d’incertitudes.

Actuellement, la planète est en pleine déconfiture et décomposition. La violence est en train de dominer le monde entier et la détresse se lit un peu partout sur le visage apeuré des populations sans défense.

La crise identitaire, l’extrémisme violent et religieux est entrain de s’étendre un peu partout. Le leadership mondial est en perte de vitesse. Le monde est devenu comme un bateau ivre où le gouvernail est défaillant. Le système capitaliste et l’impérialisme veulent coûte que coûte façonner le monde entier selon leur seule et unique pensée. Ce qui crée un malaise généralisé dans la gouvernance mondiale et le vivre en commun avec le reste du monde.

Face à une telle situation, ne faudra-t-il pas craindre une confrontation généralisée qui risque de compromettre l’avenir du Monde.

Depuis l’avènement du président Démocrate Joe Biden au pouvoir, l’équilibre mondial et la paix sociale qui prévalaient sous Donald Trump ont été rompus.

Au temps de Donald Tromp, malgré la rivalité entre les deux superpuissances, les USA et la Russie, un climat de paix existant dans le monde. Une coexistence pacifique était maintenue entre les deux nations dominantes. Chacune des deux nations était parvenue à défendre ses intérêts en préservant les intérêts de l’autre. La Russie et les Etats-Unis d’Amérique avaient souvent une identité de vue sur la plupart des problèmes du monde.

Mais depuis un certain temps, cet équilibre a été rompu par l’ingérence des pays occidentaux dans la crise qui couvait entre la Russie et son ancien allié, l’Ukraine. A cause de cette tentative de déstabilisation de la Russie par l’Ukraine et les pays occidentaux, le mal a été fait. La riposte de la Russie ne s’est pas faite attendre. La fin de la globalisation et de la mondialisation à sens unique selon la volonté des pays occidentaux n’est-il pas en train de sonner ?

Les instruments de cette sorte de mondialisation sont l’organisation des Nations Unies (ONU), la Banque mondiale, le Fonds monétaire international (FMI) et l’Otan. Ces organisations sont manipulées par les puissances occidentales selon leurs intérêts. Les pays qui n’obéissent pas aux règles édictées par les pays occidentaux subissent les courroux et les sanctions de ces Organisations.

Tel fut le cas du Mali après le coup de rectification contre le président BahN’Daw, le 24 mai 2021. Les instituions de Bretton Woods et l’Union européenne ont suspendu leur coopération avec le Mali. Les difficultés actuelles du monde relèvent de la crise de leadership qui le frappe. En effet, après la retraite politique d’Angela Merkel et la défaite de Donald Trump aux élections présidentielles des USA, le monde manque de leaders charismatiques et compétents. Les pays européens sont les premiers qui connaissent cette crise criarde de leadership.

Macron en difficulté

La France est actuellement en difficulté en Afrique. La crise entre la France et le Mali a beaucoup affectée la position française en Afrique de l’Ouest.

Le Président français, Emmanuel Macron, bien qu’il soit réélu pour son second mandat, est actuellement en difficulté, ayant perdu la majorité absolue à l’hémicycle. L’extrême gauche et l’extrême droite pour la première fois ont beaucoup progressé en nombre de députés à l’Assemblée nationale. Les deux groupes ont surclassé l’ancienne classe politique en mettant à mal leur hégémonie légendaire. La sortie avec fracas du Royaume-Uni de l’Union européenne a beaucoup affaibli cette organisation. Pour conjurer cette crise qui frappe l’ensemble du monde, la redéfinition des rapports entre les Etats s’impose à nous. Le multilatéralisme est une nécessité absolue entre les Nations. Il faut mettre fin aux rapports de force pour créer des relations d’égalité, de justice et d’équité entre les pays. Il faut reformer l’organisation des Nations Unies et mettre fin à l’hégémonie des pays membres permanents du Conseil de sécurité. Comme le monde est en grand danger, les pays occidentaux doivent comprendre que la pensée unique qui consiste à croire que leurs seules valeurs de civilisation constituent les seules et vraies valeurs et que les autres valeurs ne valent absolument rien. Une telle idée ne peut plus continuer à prospérer.

Chaque peuple doit considérer le monde comme un rendez-vous du donner et du recevoir et que nul peuple ne détient le monopole de la vérité. C’est en cultivant les vertus de la tolérance et de l’altruisme que nous allons bâtir ensemble un monde de paix et de libertéL’organisation des Nations Unies doit cesser d’être un instrument d’oppression et de manipulation aux mains des grandes puissances. Elle doit plutôt devenir un régulateur au service de tous les peuples du Monde. Quant à l’Afrique avec ses immenses potentialités en ressources minières et en ressources humaines, elle doit prendre son destin en main. Elle a un rôle très important à jouer dans le renouvellement de l’Ordre Mondial qui se profile à l’horizon.

L’Afrique est très marginalisée par la faute des Africains eux-mêmes. L’Afrique doit se battre pour reprendre la place qui doit être la sienne dans le concert des continents. Elle doit apporter sa pierre à la reconstruction du système mondial.

Yacouba Coulibaly, Administrateur des Postes à la retraite

Source: Le Démocrate- Mali