Un agresseur qui aurait consommé de la cocaïne a fait irruption dans l’ambassade du Qatar à Paris et a tué un agent de sécurité le lundi 23 mai au matin.

 

Le suspect âgé de 38 ans a été interpellé par des policiers après s’être introduit par effraction dans l’ambassade, située près de l’Arc de Triomphe, peu avant 8 heures du matin. L’agresseur a été testé positif à la cocaïne après avoir reconnu avoir frappé le garde de sécurité non identifié et l’avoir étranglé à mort.

« Un homme est entré de force et a été interpellé par le vigile », a déclaré une source chargée de l’enquête.  « Une bagarre a éclaté et le vigile a été grièvement blessé ». « Il est mort sur place à la suite d’une attaque sauvage », a déclaré la source.  « L’agresseur est connu de la police pour diverses infractions et souffre également de problèmes psychiatriques. »

L’agent de sécurité a été déclaré mort sur les lieux et l’agresseur de 38 ans a été immédiatement arrêté par la police qui a été appelée sur les lieux.

L’homme interpellé, originaire de la banlieue parisienne de Sevran, a été emmené dans un commissariat sécurisé de la capitale française, où il a subi un examen médical. Il a été établi que la police devait demander une autorisation diplomatique pour entrer dans l’ambassade, ce qui a ralenti leur arrivée sur les lieux.

« Ils étaient basés à quelques portes, mais comme les autres services d’urgence, y compris les médecins, ils ont dû suivre le protocole diplomatique », a déclaré la source chargée de l’enquête.

L’agresseur, qui n’a pas été identifié, était connu pour des crimes domestiques mineurs, mais n’avait aucun lien avec le terrorisme, a précisé la source. Le parquet de Paris a confirmé qu’une enquête avait été ouverte sur un meurtre présumé à l’ambassade habituellement hautement sécurisée.

« Je peux confirmer qu’une enquête a été ouverte aujourd’hui pour meurtre« , a déclaré le parquet, ajoutant qu’il n’était pas encore clair si une arme avait été utilisée.

« Les circonstances de la mort du vigile doivent encore être déterminées avec précision. »

L’incident à l’ambassade fait suite à une série d’attentats à la bombe, au fusil et au couteau perpétrés par des membres de l’État islamique et d’Al-Qaïda en France. En 2015, l’attentat terroriste le plus meurtrier jamais perpétré dans le pays a été enregistré lorsque 130 personnes ont été tuées à Paris. Plus tôt dans l’année, deux hommes armés nés à Paris et liés à Al-Qaïda ont fait irruption dans les bureaux du magazine satirique Charlie Hebdo, faisant 17 morts à l’intérieur et trois à l’extérieur.

Source : Afrikmag

MaliwebInternational
Un agresseur qui aurait consommé de la cocaïne a fait irruption dans l’ambassade du Qatar à Paris et a tué un agent de sécurité le lundi 23 mai au matin.   Le suspect âgé de 38 ans a été interpellé par des policiers après s’être introduit par effraction dans l’ambassade, située...