– Les dirigeants des pays membres du G7 ont tenu une réunion en ligne à laquelle s’est joint le président ukrainien Volodymyr Zelensky

Les pays du G7 se sont engagés, dimanche, à interdire les importations de pétrole russe dans le cadre de nouvelles sanctions contre la guerre menée par Moscou contre l’Ukraine.

“Nous nous engageons à éliminer progressivement notre dépendance à l’égard de l’énergie russe, en supprimant progressivement ou en interdisant l’importation de pétrole russe”, indique une déclaration écrite des dirigeants du Groupe des Sept après une réunion en ligne, à laquelle s’est également joint le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Les actions du président russe en Ukraine font honte à la fois à la Russie et aux sacrifices historiques de son peuple, peut-on lire dans la déclaration des dirigeants.

Visant l’isolement de la Russie dans tous les secteurs de son économie, les pays du G7 ont déclaré qu’ils prendront également des mesures pour “interdire ou empêcher d’une autre manière la fourniture de services clés dont la Russie est dépendante.”

Ils ont réitéré leur engagement à poursuivre leurs actions contre les banques russes ayant un lien avec l’économie mondiale et présentant une importance systémique pour le système financier russe.

“Nous poursuivrons nos efforts pour lutter contre les tentatives du régime russe de diffuser sa propagande. Les entreprises privées respectables ne doivent pas fournir de ressources au régime russe ou à ses affiliés qui alimentent la machine de guerre russe”, indique la déclaration.

“Nous poursuivrons et intensifierons notre campagne contre les élites financières et les membres de leur famille, qui soutiennent le président (Vladimir) Poutine dans son effort de guerre et dilapident les ressources du peuple russe. En accord avec nos autorités nationales, nous imposerons également des sanctions à d’autres personnes”, est-il ajouté.

Les dirigeants des pays membres du G7 ont également réitéré leur condamnation de l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, qui a débuté le 24 février et a fait 3 309 morts et 3 493 blessés parmi les civils, selon les estimations de l’ONU. Le bilan réel risque d’être beaucoup plus lourd.

Les sept membres (Royaume-Uni, États-Unis, Canada, Japon, Allemagne, France et Italie, plus l’Union européenne) sont tous liés par des valeurs communes en tant que sociétés libres, démocratiques et ouvertes sur l’extérieur, lit-on sur le site web du G7.

AA / Istanbul / Rabia Iclal Turan

Source: AA.com

MaliwebInternational
- Les dirigeants des pays membres du G7 ont tenu une réunion en ligne à laquelle s’est joint le président ukrainien Volodymyr Zelensky Les pays du G7 se sont engagés, dimanche, à interdire les importations de pétrole russe dans le cadre de nouvelles sanctions contre la guerre menée par Moscou...