He Yin

Le 18 mai 2020, le président chinois Xi Jinping a prononcé un discours lors de la cérémonie d’ouverture de la 73Assemblée mondiale de la Santé( Assemblée virtuelle), annonçant les cinq initiatives majeures de la Chine pour promouvoir la coopération mondiale dans la lutte contre l’épidémie, et a appelé tous les pays à s’unir pour construire une communauté de la santé commune pour l’humanité, qui a un impact positif important sur le renforcement de la confiance mondiale et la promotion de la coopération internationale dans la lutte contre l’épidémie. Au cours de l’année écoulée, la Chine a fermement défendu le concept d’une communauté avec un avenir commun pour l’humanité, mis en œuvre activement des initiatives pertinentes et s’est résolument jointe à d’autres pays pour lutter contre l’épidémie. La pratique a pleinement prouvé que le renforcement de la solidarité et de la coopération et la construction d’une communauté de la santé commune pour l’humanité est la bonne voie pour le monde entier, et l’espoir de l’humanité de vaincre l’épidémie.

 

Le monde se souvient que la 73e Assemblée mondiale de la Santé s’est tenue à un moment critique de la lutte contre l’épidémie. À cette époque, certains grands pays occidentaux politisaient l’épidémie, stigmatisaient d’autres pays, accusaient de manière déraisonnable l’Organisation mondiale de la Santé et sapaient la situation globale d’unité mondiale dans la lutte contre l’épidémie. Le président Xi Jinping a été invité à prononcer un discours, proposant de faire tous les efforts pour prévenir et contrôler l’épidémie, faire jouer pleinement le leadership de l’OMS, accroître le soutien aux pays africains, renforcer la gouvernance mondiale de la santé publique, restaurer le développement économique et social, et renforcer la coopération internationale. Lors de la conférence, la Chine a partagé son expérience en matière de prévention et de contrôle de l’épidémie, a rassemblé les efforts internationaux conjoints, a indiqué la direction de la coopération et a pleinement démontré son rôle de grand pays face à la situation et son courage quand il s’agit de prendre ses responsabilités. Au cours de l’année écoulée, le concept communauté de destin partagé pour l’humanité est devenu plus profondément enraciné dans le cœur des peuples, et la construction d’une communauté de santé humaine est devenue l’action consciente de nombreux pays. Majdi Badran, expert égyptien en virologie, a déclaré que le concept de construction d’une communauté de santé humaine proposé par la Chine a démontré une valeur précieuse dans la lutte contre l’épidémie de COVID-19.

La parole de la Chine est crédible et elle est résolue dans ses actes, insufflant une forte confiance dans l’unité du monde dans la lutte contre l’épidémie. La Chine a été la première à prendre et à mettre en œuvre activement son engagement de faire des vaccins un produit public mondial et à travailler activement avec les membres du G20 pour mettre en œuvre « l’Initiative de suspension de la dette des pays les plus pauvres », et le projet de construction par la Chine du siège du Centre de contrôle et de prévention des maladies de l’Union africaine démarre… les actions de la Chine ont aidé efficacement à la lutte mondiale contre l’épidémie et obtenu des commentaires positifs de toutes les parties. La Chine a fourni les vaccins urgemment nécessaires à plus de 100 pays et organisations internationales de différentes manières, et procédé à un transfert de technologie et à une production coopérative avec plus de 10 pays en développement tels que l’Égypte et les Émirats arabes unis. Sinopharm Group a activement encouragé la fourniture de vaccins au « Nouveau plan de mise en œuvre du vaccin contre le COVID-19 » après avoir récemment reçu l’approbation pour une utilisation d’urgence de l’OMS. Selon des articles des médias des Emirats arabes unis, le vaccin produit par Sinopharm et des entreprises locales a été nommé le « Vaccin de la vie ». Le site Internet du magazine britannique « Nature » a quant à lui récemment publié un article selon lequel « pour de nombreux pays, le vaccin chinois est le seul vaccin disponible ».

L’épidémie continue de se propager dans le monde et l’unité et la coopération pour lutter contre l’épidémie restent une tâche urgente. À l’heure actuelle, le nombre cumulé de cas confirmés de COVID-19 dans le monde a dépassé 160 millions et le nombre de décès a dépassé 3,36 millions. Certains pays sont même pris dans un véritable « bras de fer » avec l’épidémie. Le Los Angeles Times américain a récemment publié un commentaire qui a souligné que l’humanité doit « travailler aussi dur que dans une bataille » pour vaincre l’épidémie. Face à une situation peu optimiste, certains pays poursuivent égoïstement un « nationalisme vaccinal » et accumulent de grandes quantités de vaccins, ce qui constitue une menace sérieuse pour la coopération anti-épidémie internationale. Le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a de nouveau souligné récemment que la coopération mondiale est la seule option pour mettre fin à l’épidémie de COVID-19.

« L’humanité est une communauté avec un avenir commun, et l’unité et la coopération sont l’arme la plus puissante pour vaincre l’épidémie ». À l’approche de la 74e Assemblée mondiale de la Santé, toutes les parties devraient suivre la proposition de prôner l’unité et la solidarité pour lutter contre l’épidémie, protéger ensemble les populations de tous les pays et agir activement pour la vie et la santé. La Chine, comme toujours, s’associera sincèrement à toutes les parties, se tiendra dans le même bateau qu’elles ont dans la tempête et continuera à apporter de nouvelles contributions à la construction d’une communauté de la santé commnue pour l’humanité.

SourceMalijet

MaliwebInternational
He Yin Le 18 mai 2020, le président chinois Xi Jinping a prononcé un discours lors de la cérémonie d'ouverture de la 73e Assemblée mondiale de la Santé( Assemblée virtuelle), annonçant les cinq initiatives majeures de la Chine pour promouvoir la coopération mondiale dans la lutte contre l'épidémie, et a appelé...