A moins d’une semaine de la rentrée scolaire 2021-2022, le gouvernement et les Syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 ont repris langue. Les acteurs de l’école misent beaucoup sur la réunion tenue vendredi 22 octobre entre le ministère du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social, et les leaders des enseignants.

Dans un communiqué publié, samedi 23 octobre, les syndicats de l’éducation ont remis sur la table le respect de la loi à savoir « l’élaboration de la grille des enseignants conformément au 15,17% ». Ils ont ensuite affiché leur disponibilité à discuter de ses modalités d’application.

Cette nouvelle réunion visait à prévenir les conflits à la veille de la nouvelle rentrée scolaire. Au cours des échanges, selon les syndicalistes, le ministère a évoqué les actions qui ont été engagées notamment la transposition de la grille unifiée et la correction des situations de ceux qui sont lésés.

Selon les enseignants, le département en charge de la Fonction publique a également sollicité les syndicats à accepter les principes des primes et indemnités. Les deux parties ont promis de se retrouver pour une autre séance de négociations le plus rapidement possible.

M. DIAWARA

Source: L’Essor

MaliwebEducation malienneMali actu
A moins d'une semaine de la rentrée scolaire 2021-2022, le gouvernement et les Syndicats de l'éducation signataires du 15 octobre 2016 ont repris langue. Les acteurs de l'école misent beaucoup sur la réunion tenue vendredi 22 octobre entre le ministère du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue...