D’abord pour des propos tendant à la stigmatisation ou la discrimination régionaliste, ethnique ou religieuse de nature à dresser les citoyens les uns contre les autres et à troubler l’ordre public par usage des technologies de l’information et de la communication.
Ensuite pour présomption de faux et usage de faux diplômes universitaires.

Les jeunes du regroupement Yerewolo ton au nombre 4 sont poursuivis pour : Incitation à la violence et menaces pour ce qui concerne les sieurs Moussa DIARRA, Ibrahim MAIGA et Adama DICKO.

Les deux premiers ont été poursuivis non détenus, c’est à dire comparaîtront libres au jugement et le troisième( DICKO) a été placé sous mandat de dépôt.

Le quatrième qui est Amadou dit Pape DIALLO a été poursuivi et placé sous mandat pour Injures, sur fond de haine manifeste, proférées par publication sur sa page Facebook suite au décès de l’ancien président de la république IBK. Ses propos sont socialement et juridiquement inadmissibles pendant que l’ancien président est encore pleuré par ses parents, ses proches et le peuple malien. La mort met fin à tout et par dignité malienne quand elle survient on se retient, on se contient et on compatis. L’inévitable corbillard sera garé devant notre porte à tous un jour.

Il y a trop de violence, trop de haine dans le verbe. Apaisons la parole dans notre intérêt à tous.

Dans tous les cas le parquet restera en pro-activité pour que nul ne surprenne la tranquillité de l’ordre public.

Source : page parquet commune 4

MaliwebMalijet
D’abord pour des propos tendant à la stigmatisation ou la discrimination régionaliste, ethnique ou religieuse de nature à dresser les citoyens les uns contre les autres et à troubler l’ordre public par usage des technologies de l’information et de la communication. Ensuite pour présomption de faux et usage de faux...