La Cour suprême du Mali a annulé la décision portant admission au concours professionnel d’accès au corps des commissaires de Police. L’information a été donnée dans son arrêt numéro 305 du 19 mai 2022. Cette annulation fait suite a une plainte déposée par un groupe de sous-officiers de police qui ont dénoncé des irrégularités lors du concours.

L’annulation de cette décision du directeur général de la police par la section administrative de la cour suprême intervient 6 mois après le début de la formation des admis à ce concours professionnel. Selon les responsables de la section administrative, l’abus de pouvoir du directeur général de la police dénoncé par des sous-officiers en est la cause.

En effet, les résultats dudit concours avaient fait l’objet de dénonciation de la part de ce collectif de sous-officiers. Ces derniers accusaient les responsables de la police d’abus de pouvoir, explique-t-on à la section administrative de la Cour suprême. Ainsi le même jour, une autre décision du directeur général de la Police nationale a été annulée par la section administrative de la cour. Il s’agit notamment de la décision n 2021-203/DGPN-DP.FM du 07 juin 2021.

Pas de réaction pour le moment du coté du syndicat national de la police. Selon son porte parole, une réunion est prévue demain 31 mai 2022 avec ses membres sur cette décision de la cour.

Pas de conséquence immédiate sur le processus en cours

« L’application de cette décision de la justice par la direction générale de la police ne peut se faire dans l’immédiat » selon Dr Mory Diallo enseignant chercheur à l’université des sciences juridiques de Bamako. Pour lui, un arrêt n’indique pas la fin d’un processus.

Source: Studio Tamani

MaliwebJustice malienneMalijet
La Cour suprême du Mali a annulé la décision portant admission au concours professionnel d’accès au corps des commissaires de Police. L’information a été donnée dans son arrêt numéro 305 du 19 mai 2022. Cette annulation fait suite a une plainte déposée par un groupe de sous-officiers de police...