Comme nous l’avions annoncé dans notre parution N°951 du mardi 9 mars 2021, quatre personnes de San sont impliquées dans un détournement de fonds publics de plus 4 milliards de FCFA en émettant de fausses quittances du trésor public. A cet effet, l’ancien et l’actuel maires de la commune urbaine de San, le régisseur ainsi que l’ancien président du GIE Dallan ont été auditionnés par le procureur du pôle économique et financier de Bamako. En effet, le Collectif pour San (CPS) a animé une conférence de presse, ce mardi 20 avril 2021, dans la salle de spectacle de la maison des jeunes de la toute nouvelle région administrative du Mali. Objectif : réclamer justice.  

Pour détournement fonds publics de plus 4 milliards de FCFA en fournissant des fausses quittances de trésor public des certains responsables de la commune Urbaine de San, le Collectif pour San est sorti manifester à travers une conférence de presse pour exprimer son mécontentement face au scandale financier qui a eu lieu au sein de la mairie de ladite localité.

Ils étaient des dizaines de personnes composées des jeunes, femmes et vieux de la toute nouvelle région administrative du Mali à prendre part à ladite conférence pour soutenir le jeune Collectif pour sa lutte contre le détournement de fonds publics dont la localité de San a été victime pendant 10 ans au sein de la mairie.

Selon les responsables du Collectif pour San, pendant dix ans, la mairie de la commune urbaine de San délivre des fausses quittances de trésor public. Ainsi, indiquent-ils, le Camp I de Bamako a ouvert une enquête sur la base d’une plainte sous l’anonymat. « Après le rapport final du Camp I de Bamako, les quatre personnes impliquées ont été auditionnées par le procureur du pôle économique et financier », a affirmé Alpha Oumar Mahamane Touré, porte-parole.

Ainsi le Collectif pour San exige l’implication sans délai des autorités régionales et nationales pour que justice soit faite. « Pendant dix longues années, la population a tant souffert de détournements de fonds publics au sein de la mairie », a indiqué le porte-parole Touré. Avant de dire que la population, à travers le Collectif pour San (CPS) exige aux autorités du pays des enquêtes indépendantes pour situer les responsabilités dans cette affaire de détournement de plus 4 milliards de FCFA. « On exige une enquête poussée pour rendre justice aux contribuables victimes de ce scandale financier de la part des autorités locales de San », martèle le porte-parole du CPS.

Par ailleurs, le collectif sollicite l’appui de toutes les organisations œuvrant dans la lutte contre la corruption au Mali afin que les coupables puissent répondre de leurs actes et dans un très délai. Le Collectif compte aussi faire tout son combat dans un cadre pacifique, mais n’exclut pas d’entamer la désobéissance civile si toutefois rien n’est fait.

Envoyé spécial Ibrahim Djitteye

  Source: Journal le Pays- Mali

MaliwebCorruption malienneMaliweb Malijet Maliactu
Comme nous l’avions annoncé dans notre parution N°951 du mardi 9 mars 2021, quatre personnes de San sont impliquées dans un détournement de fonds publics de plus 4 milliards de FCFA en émettant de fausses quittances du trésor public. A cet effet, l’ancien et l’actuel maires de la commune urbaine...