Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mahamat Saleh Annadif a rencontré ce lundi 13 septembre 2021, les nouvelles autorités et certains politiques guinéens. L’émissaire Annadif a indiqué aux guinéens que les Nations Unies souhaitent le retour des civils au pouvoir.

Plus d’une semaine après le coup d’État militaire qui a renversé le régime d’Alpha Condé le 5 septembre dernier, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mahamat Saleh Annadif s’est rendu lundi, en Guinée pour rencontrer les nouvelles autorités et certains politiques guinéens pour parler de processus de la nouvelle transition politique.

Par ailleurs, l’émissaire de l’ONU, Mahamat Saleh Annadif a indiqué aux Guinéens que les Nations Unies souhaitaient le retour des civils au pouvoir dans un délai « raisonnable » après le coup d’État militaire du 5 septembre, rapporte l’Agence Anadolu. Selon lui, c’est aux Guinéens eux-mêmes de décider de l’avenir de leur pays. « La durée de la transition sera celle que les Guinéens décideront eux-mêmes. Nous sommes en concertation avec la Cédéao, nous voulons une durée raisonnable », a indiqué l’émissaire de l’ONU en Guinée Mahamat Saleh Annadif.

En outre, le diplomate onusien a rappelé aux Guinéens que l’avenir de leur pays est entre leurs mains. « Je voudrais dire et le répéter que quel que soit l’accompagnement, quel que soit le soutien de la communauté internationale, l’avenir de la Guinée, c’est entre les Guinéens. Donc, nous ne sommes pas encore entrés dans ces détails, nous plaçons beaucoup d’espoir dans les concertations inter-guinéennes qui vont commencer à partir de demain », a-t-il laissé entendre.

Rencontre de l’émissaire de l’ONU avec le leader de l’opposition du régime déchu

Pour l’occasion, le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mahamat Saleh Annadif a eu un entretien le principal opposant de l’ancien président Alpha Condé, Cellou Dalein Diallo. Les discussions des deux personnalités ont porté sur le coup d’État militaire et le processus de la future transition politique. Selon nos confrères d’Africaguinee.com, le principal opposant de l’ancien président Alpha Condé a indiqué à son interlocuteur, que l’action de l’armée a mis un terme à « un troisième mandat illégal et illégitime ».

A cet effet, le principal opposant du régime déchu, a affirmé à son interlocuteur que l’intervention de l’armée doit être « considérée comme une première étape vers le retour à l’ordre constitutionnel ». il poursuit en indiquant être favorable à la mise en place dans un « délai raisonnable des institutions démocratiques issues d’élections inclusives et transparentes, avec l’accompagnement de divers partenaires techniques et financiers de la Guinée ».

Par ailleurs, l’envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Guinée, Mahamat Saleh Annadif s’est réjoui de constater que le président déchu, Alpha Condé, « se porte bien ». « Nous avons rencontré le président Alpha Condé et nous nous sommes rassurés de sa sécurité et de sa santé », a-t-il fait savoir, avant de souligner que la Cédéao est en voie de discussion avec les nouvelles autorités pour la libération de l’ancien chef d’État guinéen renversé le 5 septembre dernier.

Ibrahim Djitteye

Source: LE PAYS

MaliwebMaliweb Malijet Maliactu
Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mahamat Saleh Annadif a rencontré ce lundi 13 septembre 2021, les nouvelles autorités et certains politiques guinéens. L’émissaire Annadif a indiqué aux guinéens que les Nations Unies souhaitent le...