En cette période de pluies, les routes de Bamako sont devenues de véritables rings où il faut se battre pour circuler. Entre les caniveaux qui débordent et les nids de poules qui secouent les engins, la situation ne cesse d’agacer les usagers et de provoquer les accidents de la circulation au quotidien et cela chaque année.

Le mauvais état des routes dont le manque d’entretien, interpelle à plus d’un titre. La problématique d’entretien des routes engage la responsabilité à tous les niveaux. Le laxisme et le disfonctionnement du système, minés par la corruption, au point que l’on se demande si Bamako a une autorité publique. Les citoyens ont l’impression que les milliards investis pour entretenir les routes, via les redevances péages, sont détournés par les services routiers.

Chaque année, il revient à (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 14 JUILLET 2021

MaliwebMaliweb Malijet Maliactu
En cette période de pluies, les routes de Bamako sont devenues de véritables rings où il faut se battre pour circuler. Entre les caniveaux qui débordent et les nids de poules qui secouent les engins, la situation ne cesse d’agacer les usagers et de provoquer les accidents de la...