La campagne des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et aux filles a été lancée hier jeudi à Kangaba. Les acteurs du système d’information sur les VBG rapportent qu’en juin 2021 65 % des communes du Mali ne disposaient d’aucun service de prise en charge des cas de violences basées sur le genre. Cette activité, qui va durer jusqu’au 10 décembre, prévoit notamment d’informer, de former, de sensibiliser et d’élaborer des plaidoyers auprès des décideurs.

 

Source: Studio Tamani

MaliwebMaliweb Malijet Maliactu
La campagne des 16 jours d'activisme contre les violences faites aux femmes et aux filles a été lancée hier jeudi à Kangaba. Les acteurs du système d’information sur les VBG rapportent qu’en juin 2021 65 % des communes du Mali ne disposaient d’aucun service de prise en charge des cas de violences basées sur le genre....