Le lundi 15 mars les forces armées maliennes (FAMa) ont été la cible d’une attaque terroriste par embuscade à Tessit, une localité située à une soixantaine de kilomètres au Sud-Est d’Ansongo dans la région de Gao. 72 heures après cette attaque le bilan coté FAMa était de 33 morts et 14 blessés. Cette nouvelle a suscité des condamnations de Maliens de toutes les couches, de même que des réactions de soutien aux forces armées maliennes. A cet effet, nous avons recueilli les sentiments de certains habitants de Bamako.

Bacary Camara, boulanger : « Nous ne pouvons que prier pour le repos de leurs âmes » 

« Nous les Maliens sommes très indignés après avoir reçu cette mauvaise nouvelle. Ceux qui sont morts à Tessit étaient des jeunes et ils avaient beaucoup à faire pour l’armée malienne. La plupart d’entre eux était du contingent 2019. Nous ne pouvons que prier pour que leurs âmes reposent en paix et que le bon Dieu leur pardonne. Ils sont morts pour le Mali. L’Etat doit doter notre outil de défense de bons équipements, les militaires doivent être dans de bonnes conditions, parce que c’est grâce à eux que nous pouvons se sentir en sécurité ».

Djita Sidibé, infirmière : « il vaut mieux  envoyer des hommes d’expérience sur le terrain que des jeunes qui n’ont même pas fait deux ans dans l’armée »

« Je pense qu’il est maintenant temps de se demander à quoi servent toutes ces forces étrangères chez nous, parce que la zone de Tessit est une zone où il y a plusieurs camps. J’étais dévastée quand j’ai appris la nouvelle. On était optimiste suite à l’arrivée des militaires au pouvoir. On se disait qu’on n’allait plus vivre des multiples tueries de nos soldats sous IBK. Hélas, encore ce sont des jeunes qui sont morts à Tessit. Moi je pense que pour des opérations d’une telle envergure, il vaut mieux  envoyer des hommes d’expérience sur le terrain que des jeunes qui n’ont même pas fait deux ans dans l’armée. Pour moi cela a été une erreur d’envoyer ces jeunes. J’appelle aux autorités de la transition à tout faire pour que la paix revienne au Mali. Nous soutenons nos soldats parce qu’ils se battent nuit et jour pour nous. Ils sont morts pour le Mali, que leurs âmes reposent en paix et prompt rétablissement aux blessés ».

Moussa Touré, commerçant : « On fait confiance aux militaires pour relever le défi »

« Nous condamnons cette attaque et prie pour que Dieu pardonne à ces FAMas qui sont tombés, prompt rétablissement aux blessés. Notre service de renseignement doit revoir sa façon de travailler, nos militaires doivent être bien renseignés et bien équipés. Les djihadistes ont des espions partout et c’est à l’armée d’être prudente. Les déplacements de nos FAMas doivent être surveillés par les avions de l’armée pour qu’ils ne tombent pas dans une embuscade. On fait confiance aux militaires pour relever le défi ».

Propos recueillis par Adama Tounkara (stagiaire)

MaliwebMode malienne
Le lundi 15 mars les forces armées maliennes (FAMa) ont été la cible d’une attaque terroriste par embuscade à Tessit, une localité située à une soixantaine de kilomètres au Sud-Est d’Ansongo dans la région de Gao. 72 heures après cette attaque le bilan coté FAMa était de 33 morts...