Les 14, 15 et 16 avril derniers, le bureau régional de la MINUSMA à Gao, à travers la section de la communication de la Mission onusienne, a effectué une série de sessions de sensibilisation de proximité. C’était dans les quartiers Sanèye, Château 1 et 2. Ces activités ont mobilisé plusieurs sections de la Mission, pour une meilleure explication de son mandat.

Plusieurs séries de séances de sensibilisation ont ainsi été organisé par la MINUSMA dans tous les quartiers de la commune urbaine de Gao. Pour ce mois d’avril, dans les trois quartiers qui où ont eu lieu ces rencontres, les membres de la section de la communication étaient accompagnés des représentants des sections, unité et composante suivantes : Affaires civiles, Affaires judiciaires et pénitentiaires, Conduite et Discipline et la Police des Nations Unies (UNPOL). « Nous nous mobiliserons toujours vers vous pour vous traduire le mandat de la MINUSMA en langue locale. C’est ce qui explique la présence de ces collègues. N’eut été la pandémie du COVID19, nous serions plus nombreux que ça » a introduit Seydou YACOUBA de la section de la communication de la MINUSMA à Gao.

Dans chaque quartier, les invités munis de masques comme les hôtes, ont été introduits à l’assistance pour une présentation générale du Mandat de la Mission. Puis, à tour de rôle, chaque représentant des sections, unités et composantes présents, a exposé son thème. C’est ainsi que la vingtaine de participant a découvert de façon précise, le fonctionnement de la MINUSMA et son accompagnement à l’Etat et aux populations. « Notre mandat consiste entre autres, à appuyer le redéploiement de l’administration et la fourniture des services sociaux de base aux niveaux régional et local ; assister les organisations de la société civile, à s’engager dans les processus de dialogue et de réconciliation pour la Paix ; Renforcer la cohésion sociale, la prévention et la résolution des conflits… » a expliqué en sonrhaï Hawa MAIGA de la section des Affaires civiles.

Dans sa présentation, la Section judiciaire et Pénitentiaire, à travers Dana Sissoko, a fait un compte rendu de sa mission et de ses différentes réalisations dans les régions de Gao et Ménaka. Elle a entre autres cités : les travaux de réhabilitation de la maison d’arrêt et de correction de Gao, Ansongo et Ménaka ; l’appui à la réhabilitation du tribunal de grande instance de Gao, en prenant en compte sa climatisation, sa sonorisation et la mise à disposition d’un groupe électrogène de 30 kVa pour parer aux coupures d’électricité. Les tribunaux d’Ansongo et de Ménaka ont eux aussi été réhabilités ; La résidence du régisseur a également été construite en partenariat avec le PNUD.  « Nous avons pour mandat l’appui à la restauration de l’autorité de l’état à travers le retour progressif des institutions judiciaires et pénitentiaires, » a conclu Dana Sissoko.

Après les différentes présentations, les interventions des participants ont surtout porté sur le rôle de la MINUSMA dans la lutte contre l’insécurité et le banditisme dans la ville de Gao. Des questions ont été posées sur les critères de financement des projets des associations par la MINUSMA. À tour de rôle, les membres de l’équipe de la MINUSMA ont rassuré les participants sur la très bonne qualité de la collaboration entre les Forces de défense et de sécurité maliennes et les Casques bleus, concernant la protection des civils. « Concernant le financement des projets des Associations, nous vous invitons à vous munir des documents administratifs officiels et les joindre à une demande de financement de votre projet que vous devez adresser au Chef du Bureau régional de la MINUSMA à Gao. Il faudra que le projet prenne en compte l’intérêt de la communauté et qu’il colle avec le mandat de la mission. Les responsables de la Mission sauront apprécier la pertinence du projet, » a expliqué madame Hawa MAIGA des Affaires civiles.

C’est sur une note positive que cette série d’explication et de sensibilisation sur le mandat de la MINUSMA s’est déroulée. « J’ai appris beaucoup de chose sur le Mandat de la MINUSMA. Il a fallu que vous veniez vers nous pour nous faire comprendre tout ça. Je vous remercie pour l’approche » a fait savoir M. Seydou Minkaillou, conseiller du chef de quartier de Saneye.

MINUSMA

MaliwebNord-Mali
Les 14, 15 et 16 avril derniers, le bureau régional de la MINUSMA à Gao, à travers la section de la communication de la Mission onusienne, a effectué une série de sessions de sensibilisation de proximité. C’était dans les quartiers Sanèye, Château 1 et 2. Ces activités ont mobilisé...