Dans un communiqué en date du 7 juin 2021, la Minusma a démenti catégoriquement les allégations faisant état du fait que la vie des populations de la ville d’Aguelhok serait menacée à cause de la présence d’un camp de la mission onusienne dans la localité.

Après avoir souligné que les déplacements dans cette ville de la région de Kidal étaient le fait de « manipulations et de menaces émanant d’ennemis de la paix, qui cherchent manifestement à saper l’action stabilisatrice de la Minusma dans cette région », le chef de la mission, El-Ghassim Wane, a assuré que la Minusma n’envisageait pas de déplacer ce camp, dont l’objectif premier est de contribuer à la protection des civils à Aguelhok.

Il a appelé tous les acteurs concernés à faire preuve de responsabilité et à se joindre à la Minusma pour la mise en œuvre de son mandat, en appui à la stabilisation du Mali et à la promotion durable de la paix et de la réconciliation.

Le patron de la Minusma a également, de nouveau, rendu hommage aux soldats de la paix déployés sur place, pour leur bravoure et pour être toujours restés aux côtés de la population, « malgré les attaques répétées dont ils ont été l’objet ».

  1. Wane a enfin réaffirmé son engagement à poursuivre, « en toute transparence », le travail déjà en cours avec les autorités régionales et les groupes signataires, ainsi qu’avec la société civile d’Aguelhok et des autres localités de la région de Kidal.

MK

 

Source: journaldumali

MaliwebNord-Mali
Dans un communiqué en date du 7 juin 2021, la Minusma a démenti catégoriquement les allégations faisant état du fait que la vie des populations de la ville d’Aguelhok serait menacée à cause de la présence d’un camp de la mission onusienne dans la localité. Après avoir souligné que les...