A Bourem, une quarantaine de femmes de la Case de paix ont bénéficié de deux jours de formation à la mairie la semaine dernière. La rencontre était axée sur l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger.

Plusieurs recommandations ont été faites par les participantes. Il s’agit notamment de la représentativité des femmes dans les instances de mise en œuvre et du suivi de l’accord, le renforcement des capacités des femmes sur la chaîne pénale. L’activité a été financée par la Minusma.

 

Source: Journal l’Aube- Mali

MaliwebNord-Mali
A Bourem, une quarantaine de femmes de la Case de paix ont bénéficié de deux jours de formation à la mairie la semaine dernière. La rencontre était axée sur l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. Plusieurs recommandations ont été faites par les participantes. Il s’agit...