mouvement soutient otages sahel

Cinq otages européens — deux Français, un Suédois, un Néerlandais et un Britannique ayant aussi la nationalité sud-africaine — sont toujours détenus au Sahel, après la libération, mardi, de quatre Français enlevés en septembre 2010 dans le nord du Niger.

Les quatre Français — Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret — avaient été enlevés le 16 septembre 2010, à Arlit, site d’extraction d’uranium dans le nord du Niger, par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

– Un Français, Serge Lazarevic, enlevé dans la nuit du 24 novembre 2011 à Hombori (nord-est du Mali), est également toujours détenu par Aqmi.

Serge Lazarevic et un autre Français, Philippe Verdon, en voyages d’affaires selon leurs proches, ont été enlevés dans leur hôtel. Le 9 décembre, Aqmi a fait publier deux photos des deux Français, venant en appui d’un communiqué revendiquant l’enlèvement.

Le 19 mars 2013, Aqmi a annoncé que Philippe Verdon avait été assassiné. Le 15 juillet, François Hollande a confirmé la mort de Philippe Verdon dont le corps avait été découvert au début du mois dans le nord du Mali.

– Un Français de 61 ans, Gilberto Rodriguez Leal, est enlevé le 20 novembre 2012 par au moins six hommes armés dans l’ouest du Mali, près de Kayes, ville proche des frontières avec le Sénégal et la Mauritanie. Il circulait dans un camping-car venant de Mauritanie. Le 22, le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) revendique l’enlèvement.

Le 26 janvier 2013, le Mujao annonce être prêt à négocier la libération de son otage. Le Premier ministre français dit qu’il refuse « les logiques de chantage ».

– Trois Européens, un Suédois, un Néerlandais et un Britannique ayant aussi la nationalité sud-africaine, ont été enlevés le 25 novembre 2011 à Tombouctou, dans le nord du Mali. Un quatrième –un Allemand– a été tué en tentant de résister à son enlèvement. Celui-ci est également revendiqué les 8 et 9 décembre par Aqmi qui fait publier deux photos des trois Européens.

Le 21 août 2012, les trois Occidentaux sont apparus dans une vidéo diffusée par la chaîne de télévision du Qatar Al-Jazeera qui les présente comme étant Stephen Malcolm, britannique et sud-africain, Johan Gustafson, suédois, et Sjaak Rijke, néerlandais.

Le 16 septembre 2013, une agence de presse mauritanienne a affirmé détenir une vidéo montrant les trois Européens.

Par ailleurs, au Nigeria, un Français, Francis Collomp, 63 ans, a été enlevé le 19 décembre 2012 par une trentaine d’hommes armés dans l’Etat de Katsina (nord), frontalier du Niger. Ansaru, un groupe islamiste, qui serait lié au groupe islamiste nigérian Boko Haram, a revendiqué l’enlèvement.

abdoulaye ouattaraNord-Mali
Cinq otages européens — deux Français, un Suédois, un Néerlandais et un Britannique ayant aussi la nationalité sud-africaine — sont toujours détenus au Sahel, après la libération, mardi, de quatre Français enlevés en septembre 2010 dans le nord du Niger. Les quatre Français — Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand...