M Iknan AG Souleymane est revenu, ce mercredi 14 juillet 2021, à la deuxième journée d’information organisée sur l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger à l’attention des membres du Conseil national de Transition, sur ses propres qui ont suscités une vive polémique la veille mardi 13 juillet 2021, au sein de l’hémicycle.

”Mes propos ont été très mal interprétés, les gens m’ont qualifié de va-t-en-guerre. J’ai qu’il y a un accord qui a été signé entre le gouvernement malien et les groupes armés et quelle alternative on peut donner si l’accord n’est pas appliqué. S’il faut mettre à côté cet accord après 8 mois de négociation et 6 ans après, il faut mettre quelque chose à sa place, ce n’est pas normal de mettre cet accord de côté” a précisé AG Souleymane au CNT.

Faut-il le souligner, bien avant ces explications, un membre du CNT, prenant la parole, à demandé à Iknan AG Souleymane de présenter des excuses publiques au peuple malien.
C’est en répondant à son collègue que M. Iknan AG Souleymane a adouci sa position tout en réfusant de présenter des excuses.

M.S

Source: aBamako
MaliwebNord-Mali
M Iknan AG Souleymane est revenu, ce mercredi 14 juillet 2021, à la deuxième journée d'information organisée sur l'accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d'Alger à l'attention des membres du Conseil national de Transition, sur ses propres qui ont suscités une vive polémique la veille...