militaires français maliens nord mali

Les militaires français ont découvert dimanche d’importants explosifs et des bombes lors d’une patrouille à la sortie de la ville de Kidal, dans un bâtiment du PAM, a-t-on appris d’une source locale qui a précisé que les explosifs ont été détruits et les bombes désamorcées.

Selon la même source locale, “au cours des patrouilles, des militaires français sont tombés sur des explosifs et des bombes dans un ancien bâtiment du PAM (Programme alimentaire mondial) à l’extrémité de la ville, c’est-à-dire vers la sortie de la ville sur la route Tessalit”.

Les explosifs ont été “détruits par les militaires français, qui ont également désamorcé les bombes”, a-t-elle précisé.

EIle a ajouté que les “déflagrations nous ont fait penser un attentat, mais tel n’est pas le cas. Car personne n’a rien. Il n’y a eu aucun dégât, aucune perte en vie humaine”.

La découverte de ces explosifs fait suite à un attentat suicide survenu à Tombouctou samedi dans le nord-ouest du pays. Auparavant, vendredi passé, des individus ont jeté deux grenades sur des militaires maliens, qui assuraient la garde devant la banque malienne de solidarité dans la ville de Kidal, à l’extrême nord- est du pays.

kanteNord-Mali
Les militaires français ont découvert dimanche d'importants explosifs et des bombes lors d'une patrouille à la sortie de la ville de Kidal, dans un bâtiment du PAM, a-t-on appris d'une source locale qui a précisé que les explosifs ont été détruits et les bombes désamorcées. Selon la même source locale,...