Après le retrait annoncé de Barkhane, diplomates et militaires phosphorent depuis plusieurs semaines sur l’avenir de la présence française au Sahel. Une note doit être remise à l’Elysée en juillet et la task force ad hoc, mise en place en 2020, devrait disparaître dans sa forme actuelle.

 

Africa Intelligence

Maliwebmaliactumaliweb netNord-Mali
Après le retrait annoncé de Barkhane, diplomates et militaires phosphorent depuis plusieurs semaines sur l'avenir de la présence française au Sahel. Une note doit être remise à l'Elysée en juillet et la task force ad hoc, mise en place en 2020, devrait disparaître dans sa forme actuelle.   Africa Intelligence