3 combattants de l’État islamique au Grand Sahara et huit (8) présumés terroristes sont détenus par les services de Prévôté de la FC-G5S (Force conjointe du G5 Sahel), voilà ce que dit la cellule de communication de la Force conjointe du G5 Sahel, depuis Niamey, au Niger. Elle ripostait ainsi aux allégations distillées sur la toile mondiale d’arrestations arbitraires de civils et d’exécution sommaire d’un civil.

Franchement, quelle différence le G5 Sahel fait-il entre les combattants de l’Etat Islamique au Grand Sahara (EIGS) et les présumés terroristes ? Qu’est-ce que cela sous-entend ? Que les combattants de l’EIGS ne sont pas des terroristes ou simple errements ou égarement de la part du G5 dont la vocation est de ne pas faire de distinguo entre terroristes.
Continuez à respecter les procédures avec ceux qui ne respectent aucune règle, le G5 Sahel va remporter le prix Nobel de la paix et des droits de l’homme comme l’Imam mais il récoltera des petits Katibas partout au Sahel…

 

Source: info-matin

MaliwebNord-Mali
3 combattants de l’État islamique au Grand Sahara et huit (8) présumés terroristes sont détenus par les services de Prévôté de la FC-G5S (Force conjointe du G5 Sahel), voilà ce que dit la cellule de communication de la Force conjointe du G5 Sahel, depuis Niamey, au Niger. Elle ripostait...