Pour mener à bien sa mission, le ministère de la Refondation de l’état, chargé des relations avec les Institutions a défini une approche méthodologique participative et inclusive prévoyant la tenue des rencontres citoyennes sur la refondation de l’état dans les régions et le District de Bamako.

À cet effet, la salle de conférence du gouvernorat de Gao a abrité du 7 au 10 mai 2021, le forum citoyen régional sur la refondation de l’état. L’ouverture des travaux a été présidée par le ministre de la Refondation de l’état, chargé des relations avec les Institutions, Mohamed Mamadou Coulibaly en présence du gouverneur de la région, le général de brigade Moussa Traoré. Ont participé à la rencontre citoyenne, les préfets, les sous-préfets, les chefs des services régionaux, les représentants des collectivités territoriales, les autorités traditionnelles et religieuses et les organisations de la société civile.

L’objectif général recherché, à travers ce forum est d’instaurer un cadre de débat citoyen sur la refondation de l’état. Il a permis de donner la parole aux acteurs régionaux sur leurs préoccupations fondamentales dans l’optique de recueillir leurs propositions.

Le conseiller technique au ministère de la Refondation de l’état, Bayon Simpara,a développé le document contenant des propositions de pistes de réflexion et d’analyse pour refonder l’état malien. Selon lui, l’action refondatrice, qui sera un baromètre de la Transition, demande plus que de simples révisions de textes normatifs. Elle se développera autour de trois axes essentiels qui sont : la refondation de la gouvernance, de la citoyenneté et du savoir.

Legouverneur de la Région de Gao a exhorté les participants à être des citoyens modèles pour qu’à la fin des travaux du forum citoyen, la délégation du ministre de la Refondation de l’état soit un lobbying pour notre région.

Dans son intervention, le ministre de la Refondation de l’état, chargé des relations avec les Institutions dira que les foras citoyens organisés par son département sont des espaces d’échanges participatifs et inclusifs dédiés au dialogue refondateur entre toutes les composantes de la nation malienne dans sa diversité. Pour Mohamed Mamadou Coulibaly, c’est l’opportunité au peuple, aux collectivités, à l’administration et aux administrés de faire un examen de conscience, sur la base du constat des dérives de la gouvernance et de la déliquescence institutionnelle, afin d’en tirer les enseignements, de choisir la voie et les instruments appropriés pour reconstruire l’état et la nation, selon le nouveau paradigme de la légitimité et de la vertu.

Abdourhamane TOURÉ
Amap-Gao

Source: L’Essor- Mali

Maliwebmalijet comNord-Mali
Pour mener à bien sa mission, le ministère de la Refondation de l’état, chargé des relations avec les Institutions a défini une approche méthodologique participative et inclusive prévoyant la tenue des rencontres citoyennes sur la refondation de l’état dans les régions et le District de Bamako. À cet effet, la...