Des milliers de personnes ont manifesté mercredi pour appeler à la démission du gouverneur de la région de Kidal. “Il doit partir et que quelqu’un de plus capable le remplace” a scandé une foule en colère. Les protestataires ont envahi les principales artères de la capitale régionale  pour dénoncer la « mauvaise gestion » et « l’absence de transparence ».Ils ont été rejoints par plusieurs responsables locaux dont les autorités intérimaires régionales et celles des cercles de Tinessako, Achibogho, Abeïbara, Tessalit, les élus communaux, les chefs de quartiers et la société civile.

« Les gens veulent sa démission, qu’il parte pacifiquement, et qu’un nouveau gouverneur dirige la région, pacifiquement »

Les manifestants appellent, enfin, les autorités de la Transition à veiller à la satisfaction de leurs revendications sans quoi aucune forme de collaboration ni de cohabitation avec l’Etat central ne sera possible.

Tout est parti de la gestion rigoureuse des fonds alloués à une rencontre de sensibilisation et de formation des acteurs régionaux. Le reversement au Trésor de l’enveloppe restante a mis le feu aux poudres. Ceux qui avaient aiguisé leurs dents ont dû se mordre les doigts. Mais les gorges chaudes ont du mal à ruminer ce geste.

Source : L’Informateur

MaliwebEditorialNord-Mali
Des milliers de personnes ont manifesté mercredi pour appeler à la démission du gouverneur de la région de Kidal. “Il doit partir et que quelqu’un de plus capable le remplace” a scandé une foule en colère. Les protestataires ont envahi les principales artères de la capitale régionale  pour dénoncer...