BAMAKO – Un kamikaze s’est tué dimanche, sans faire de blessé, en manipulant accidentellement sa ceinture explosive à Kidal, ville du nord-est du Mali où il comptait commettre un attentat suicide, ont indiqué à l’AFP un responsable local et une source militaire africaine sur place.KAMIKAZE ATTENTAT TOMBOUCTOU

Le kamikaze portait sa ceinture. Il a fait une mauvaise manipulation, la ceinture a explosé et il s’est tué sur le coup avant d’aller commettre un attentat en ville, a affirmé à l’AFP un responsable au gouvernorat de Kidal, chef-lieu de région à plus de 1.900 km de Bamako.

Il y a eu une grande détonation qui a soufflé une partie du bâtiment dans lequel se trouvait le kamikaze, a-t-il ajouté.

Une source militaire africaine basée à Kidal a confirmé à l’AFP cette information, en précisant que le kamikaze se trouvait dans un entrepôt abandonné dans le nord de la ville, précédemment utilisé par le Programme alimentaire mondial.

Le kamikaze portait sa parure (…) lorsqu’il qu’il a sûrement fait une mauvaise manipulation. Il est mort sur le coup, a poursuivi cette source militaire.

Selon elle, des éléments de la Minusma (mission de l’ONU au Mali) sont arrivés sur place pour constater les faits.

Cet attentat suicide avorté survient au lendemain de la mise à exécution d’un projet similaire à Tombouctou (nord-ouest). Quatre kamikazes à bord d’un véhicule piégé ont visé samedi un camp de l’armée malienne dans cette cité, faisant deux civils tués en plus d’eux-mêmes et six soldats maliens blessés.

Vendredi, Kidal avait été le théâtre d’une attaque à la grenade contre des militaires maliens, dont deux ont été légèrement blessés. Les assaillants, dont l’identité n’est pas connue, ont pris la fuite.

(©AFP / 29 septembre 2013 17h35)

Source: Romandie

MaliwebNord-Mali
BAMAKO - Un kamikaze s'est tué dimanche, sans faire de blessé, en manipulant accidentellement sa ceinture explosive à Kidal, ville du nord-est du Mali où il comptait commettre un attentat suicide, ont indiqué à l'AFP un responsable local et une source militaire africaine sur place. Le kamikaze portait sa ceinture....