Une délégation du bureau régional de la MINUSMA à Kidal, a rendu visite au contingent de la Force de la Mission à Aguelhok ainsi qu’aux populations et acteurs clés sur place. C’était le 28 avril dernier.

 

Conduite par Djibril NDIME, le Chef du Bureau régional par intérim, accompagné de l’adjoint au Commandant de la Force du secteur Nord, du Mentor d’UNPOL et des représentants des sections substantives de la MINUSMA, la délégation est venue s’imprégner de la situation du terrain, trois semaines après l’attaque complexe contre le camp d’Aguelhok, le 2 avril dernier, qui a fait quatre morts et plusieurs blessés dans les rangs du bataillon tchadien.

« Il fallait venir constater la situation et parler avec la population. Les relations sont très bonnes encore entre la MINUSMA et la population, plus particulièrement avec le bataillon tchadien », a expliqué Djibril NDIME.

Une rencontre sereine et apaisée a eu lieu avec les forces vives de la commune. La cohabitation entre la population et le contingent tchadien a été saluée par l’ensemble des acteurs à Aguelhok.

« Le premier enseignement est l’attitude qu’a eu le contingent tchadien suite à l’attaque : ils se sont retenus pour ne pas mettre en péril la sécurité de la population », a remarqué le Chef du bureau régional par intérim.

« On reconnait que la population n’a pas été inquiétée lors des derniers évènements, » a indiqué Assalek Ag IBRAHIM, représentant des autorités intérimaires. « Le contingent tchadien a vraiment l’amour de la population d’Aguelhok », a confirmé Aljamit AG, deuxième adjoint au maire de la commune rurale d’Aguelhok.

Cette rencontre avec les acteurs-clés d’Aguelhok a été l’occasion d’aborder d’autres sujets tels que la sécurité et la protection des civils, la vie des nombreuses familles déplacées, la création d’emplois pour les jeunes et les femmes, l’accès aux services sociaux de base comme l’eau, l’électricité et la santé…

Le Chef du bureau régional par intérim a ainsi insisté sur le rôle important de la MINUSMA, surtout dans cette région de Kidal. « J’ai demandé aux collègues de consolider les acquis, à savoir les relations entre la MINUSMA et la population. Il s’agit de faire en sorte que le maximum de leurs besoins soient réglés à travers les mécanismes de financement, les QIPs et le Trust Fund », a indiqué Djibril NDIME.

Tour à tour, les intervenants ont dénoncé la mauvaise manipulation de l’information, surtout à travers les réseaux sociaux. Ils ont renouvelé leur disponibilité à travailler, main dans la main, en vue de consolider la paix dans la région.

Source : MINUSMA

MaliwebCoopérationNord-Mali
Une délégation du bureau régional de la MINUSMA à Kidal, a rendu visite au contingent de la Force de la Mission à Aguelhok ainsi qu’aux populations et acteurs clés sur place. C’était le 28 avril dernier.   Conduite par Djibril NDIME, le Chef du Bureau régional par intérim, accompagné de l’adjoint...