L’étau se resserre autour des terroristes affiliés à la katiba Serma dans la localité de Boni, région de Douentza. En effet depuis quelques jours des tensions internes seraient en train de diviser les responsables terroristes de ce groupement déjà éprouvés par les opérations musclées précédentes des FAMA

Des sources proches de la situation, les terroristes locaux de la zone de Boni n’apprécient plus l’attitude de leurs chefs étrangers qui peinent à effectuer le payement des combattants, le ravitaillement en matière de nourriture ou de carburant

Source Soir de Bamako