340 éléments de l’Armée malienne reconstituée (Plateforme, CMA, FAMa) sont en cours de rotation entre Gao et Kidal, après deux années passées dans leurs lieux respectifs d’affectation. Ainsi, 161 soldats des Forces armées maliennes (FAMa) quittent Kidal pour Gao et à l’inverse, 179 vont à Kidal en provenance de Gao.

Démarrée le 20 juin 2022, cette opération de rotation et de redéploiement est soutenue par la MINUSMA qui a notamment affrété des hélicoptères.

Le déploiement de trois bataillons reconstitués à Gao, Kidal et Tombouctou et d’une compagnie à Ménaka demeure une base importante pour une présence durable de l’armée nationale dans le nord du Mali. Il constitue aussi une étape majeure vers la réconciliation du peuple malien et pour garantir à la région une sécurité et une stabilité accrues.

À cet égard, les bataillons reconstitués participent à des opérations de sécurité, menées par les forces de sécurité et de défense maliennes dans le cadre d’escortes, de patrouilles et de la coopération civilo-militaire. Après avoir suivi une formation, l’unité reconstituée à Kidal devenu le 72ème régiment d’infanterie motorisée a effectué quelques patrouilles coordonnées avec la MINUSMA.

La MINUSMA a fourni une assistance continue à ces unités sous forme de construction et de remise en état de camps, d’équipement, de soutien logistique et de formation.

Les donateurs du Fonds fiduciaire pour la paix et la sécurité au Mali ont investi à ce jour plus de 45 millions de dollars dans des projets au profit des Forces de sécurité et de défense maliennes, notamment pour la remise en état des infrastructures dans les camps des Forces armées maliennes à Labézzanga, Ansongo, In-Délimane et Gao, ainsi que des postes de contrôle à Ansongo et Tombouctou. Près de 13,5 millions de dollars ont été dépensés à ce jour pour soutenir le redéploiement d’éléments des bataillons reconstitués de l’armée.

MINUSMA

Maliwebmaliweb netNord-Mali
340 éléments de l’Armée malienne reconstituée (Plateforme, CMA, FAMa) sont en cours de rotation entre Gao et Kidal, après deux années passées dans leurs lieux respectifs d’affectation. Ainsi, 161 soldats des Forces armées maliennes (FAMa) quittent Kidal pour Gao et à l’inverse, 179 vont à Kidal en provenance de...