L’ambassadeur de Mauritanie au Mali, Ahmedou ould Ahmedou a déclaré hier dimanche que le gouvernement mauritanien est « satisfait » des efforts déployés par les autorités maliennes afin de libérer les otages mauritaniens enlevés le 17 juillet par des inconnus, lors de l’attaque d’un projet commun entre les sociétés mauritanienne ATTM et chinoise COVEC.

L’ambassadeur s’exprimait lors d’une visite effectuée, en compagnie de son homologue chinois et les ministres maliens de la défense et des transports, sur le site des travaux des deux sociétés mauritanienne et chinoise, dans la région de Nara, au centre du Mali.

Le diplomate mauritanien, dans sa déclaration diffusée par la télévision malienne, a dit que les autorités mauritaniennes sont satisfaites des efforts continus du gouvernement malien afin de libérer les otages et la sécurisation du chantier.

Il a loué la qualité des relations bilatérales entre la Mauritanie et le Mali et réaffirmé la nécessité d’œuvrer dans ce cadre pour la libération des otages.

Pour sa part l’ambassadeur de Chine au Mali a dit que le plus important est de retrouver les otages sains, ajoutant que la coordination des efforts pour cela est importante.

Le diplomate chinois s’est déclaré satisfait des efforts déployés par les autorités maliennes pour la recherche des otages et leur libération.

Quant au ministre malien de la défense Sadio Camara, il a dénoncé ce qu’il a appelé « l’attaque barbare et lâche ».

Le colonel Camara, considéré comme l’homme fort du régime pour avoir joué un rôle de premier plan lors des deux derniers coup d’état, a rassuré les populations que les forces armées maliennes poursuivront la mission qui est la leur, assurer la sécurité des personnes et leurs biens et qu’elles appuieront le désenclavement des régions et le développement du pays.

 

Source: saharamedias

MaliwebNord-Mali
L’ambassadeur de Mauritanie au Mali, Ahmedou ould Ahmedou a déclaré hier dimanche que le gouvernement mauritanien est « satisfait » des efforts déployés par les autorités maliennes afin de libérer les otages mauritaniens enlevés le 17 juillet par des inconnus, lors de l’attaque d’un projet commun entre les sociétés mauritanienne ATTM...