Les Forces armées maliennes vont pouvoir ainsi reprendre le gouvernail, de même que les mercenaires russes de Wagner qui les appuient depuis presque un an. Le recours à cette milice a constitué l’ultime provocation de la junte au pouvoir à ­Bamako depuis août 2020, déclenchant le retrait français

Maliwebmaliweb netNord-Mali
Les Forces armées maliennes vont pouvoir ainsi reprendre le gouvernail, de même que les mercenaires russes de Wagner qui les appuient depuis presque un an. Le recours à cette milice a constitué l’ultime provocation de la junte au pouvoir à ­Bamako depuis août 2020, déclenchant le retrait français